Michael Jordan, le plus grand basketteur de tous les temps, nous fait l’immense privilège de venir à Paris pour célébrer les 30 ans de sa marque. En parallèle, il sera l’ôte d’honneur Quai 54, tournoi mythique de basket qui s’avère être aussi le seul événement sportif que la marque Jordan Brand sponsorise à travers le monde.

Il avait 22 ans à peine lorsqu’il était venu chez nous la 1ère fois en Août 85, pour promouvoir sa marque. Et hormis quelques compatriotes américains, il était plutôt passé inaperçu. 30 ans plus tard, après avoir gagné 2 médailles d’or olympiques, 6 bagues de champion NBA et vendu « 2-3 » paires de baskets, c’est un Dieu vivant que nous recevons.
C’est au Four Seasons Georges V que lui, sa femme Yvet Prieto et son fils ainé Jeffrey ont posé leur valise.
Si sa majesté n’a passé que 3 jours dans notre capitale, les festivités ont duré un peu plus longuement. Accrochez-vous bien car nous allons revenir en détail sur ces quelques jours de folie !

Mercredi 10 Juin – Nike Lab
Les très sélectes « Friends & Family » ont pu commencer les festivités de ce Pre-Opening dans un Nike Lab fraichement re-décoré à la sauce Jordan.
nike lab p75 jordan paris

Passé les vigiles, petits fours et autres boissons rafraichissantes, vous avez le choix entre textile et basket. L’un comme l’autre, des exclues avec une certaine french touch.
Tee-shirts imprimés avec logo jumpman et inscription « Paris », quelques hoodies, shorts et casquettes pour matcher avec le pack Pinnacle notamment.

jordan pinnacle
Niveau basket : les toutes dernières Air Jordan XX29 estampillées « Quai 54 », les Future Low Triple White, 11 Low Georgetown, 11 Low Bred et 13 Low Bred.

jordan expo paris 2015

Une collection d’Air Jordan History était exposée également mais non disponible à la vente par contre.

expo jordan paris 2015
Mais le plus gros de cette pré-release se faisait surtout à l’étage avec vraiment lourd : 1 Shattered, 1 Chicago, 13 Low Quai 54, Pack 1 Pinnacle, Pack 7 Champagne & Cigare, 11Lab4 (Black, Red), 4 Laser et 7 Hare.
Chic & Sobre, chaque paire est entreposée dans des vitrines.

air jordan sneakers paris

Choix cornélien lorsque l’on sait que chaque client ne peut repartir qu’avec 2 paires maximums !

air jordan sneakers 30 ans
Les emplettes terminées, vous repartirez avec un joli sac blanc cartonné frappé Jumpman. De quoi faire des jaloux à la sortie…

 

Vendredi 12 Juin – Une bouffée d’Air ! Le matin :

Le Palais de Tokyo rebaptisé « Palais 23 » pour l’occasion (il fallait au moins ça pour accueillir son altesse… lol) devient un énorme musée interactif.

palais 23 jordan paris 2015
A l’extérieur, le « Palais 23 playground » ou les joueurs de baskets pourront mettre en avant leur « skills » à travers différents tournois de 1 contre 1 ou 3 contre 3. Le tout orchestré par des DJ qui vont se relayer afin d’assurer du bon son toute la journée.

playground jordan 2015 paris
Pas la peine de signaler que les seuls les baskets Jordan sont autorisés sur le terrain comme pour les activités intérieures (Last Shot / Camera Dunk).
Pas de Jordan au pied ? Pas de souci, Nike a pensé à tout ! Direction le « Flight Check In » pour que l’on vous prête la dernière Jordan XX29. Alala ces américains, quel sens du bizness… Heu pardon de la dévotion !

flight check in paris 2015

A l’intérieur, une partie purement historique avec la galerie de photos de son ami et photographe Walter Ioos. Portraits géants de Mike durant ses 30 dernières années.

michael jordan & walter ioos
Pour accompagner cette galerie, le « Hall of greatness » : 30 ans, 30 coffrets, 30 histoires retraçant les faits marquant de sa carrière aux Bulls de Chicago avec jersey et sneakers collectors.

jersey & air jordan IV

Non loin de là, le show room du Blackrainbow Agency, ou est entre posé beaucoup de sneakers et des goodies de toute sorte.

air jordan goodies
Avec un petit coin « Motor Sport » qu’MJ lui même appréciera lors de sa visite…

air jordan motorsport

Au « Corner customization »: 4 modèles étaient disponible à la vente. La Jordan 5 White/Silver, la Jordan 1 Mid Full White et Full Black.

air jordan customization paris 2015
Et comme son nom l’indique, vous avez la possibilité de l’a personnaliser via une sélection de motif.

palais 23 air jordan customization
De quoi vous faire une petite « Player Exclusif » comme les pros NBA.

Il y avait également ce jour là et uniquement ce jour là, une édition spéciale de la Jordan 1 rebaptisé « Laser » tiré à 23 exemplaires seulement.
Celle-ci à la particularité d’être gravée sur la partie extérieure de dessins représentants la venue de Michael Jordan à Paris.

motifs air jordan I laser
Apparemment, beaucoup du staff présent n’était même pas au courant de cette exclu pour vous dire… Alors un grand bravo au plus rapide !

air jordan I laser paris 2015

Mais pour moi, comme beaucoup d’entre vous d’ailleurs, les attractions majeures restent bien évidemment la partie interactive du Palais 23. Et la, y’a pas à dire, Nike a fait les choses en grand !
Tout d’abord, il vous faut vous inscrire sur le site jordan30paris.com via votre compte Nike (celui ou vous faites vos achats online) ou vous créer un compte si ce n’est pas le cas.
Ensuite, après vous être enregistré pour la ou les journées d’ouverture du Palais 23, vous recevez un email de confirmation.
Il vous faut ensuite présenter votre confirmation au staff du Palais 23 pour obtenir votre Bracelet appelé « Flight Pass ».

flight pass paris 2015

Une fois activé à l’intérieur, vous n’avez plus qu’à le badger à chaque borne interactive pour que celui-ci, renvoie directement vos photos et vidéos sur votre compte Nike affilié. Bravo la technologie !

appli flight pass paris 2015
Comme lors de l’édition 2015 du All Star Game de New York, on retrouve l’attraction far « The last shot » !
Sur une demi terrain entièrement entouré d’écran LED, vous êtes littéralement plongé dans l’ambiance de « money time » tel que Jordan l’a vécut.

Vous avez au choix : le tir décisif de 1982 qui lui à offert le titre universitaire lors de sa 1ère année ;celui des Finales NBA 98, qui porte le même nom d’ailleurs, face à Byron Russel ; ou à vous de réaliser votre propre « buzzer beater » via un 1 contre 1.

buzer beater nike air jordan

Autre grosse attraction, la « Camera Dunk » qui vous prendra en photo sous différents angles pendant que vous allez claquer des smatchs stratosphériques comme dirait notre ami Georges Eddy.

nike air jordan dunk
Peu importe votre taille ou votre détente, pour faire profiter le plus grand nombre, les paniers sont réglables en hauteur.
Au final, ce qui compte réellement, c’est surtout l’attitude ou plutôt la « flying emotion » que vous allez dégager !

air jordan flight dunk

Plus reposant mais tout aussi divertissant, plusieurs photomatons sont également à votre disposition pour jouer les mannequins Jordan Brand d’un jour.
De la tête au pied, les slogans « we are jordan » et « it’s must be the shoes » sauront immortaliser ces moments d’anthologies.

wearejordan

Et si l’envie de prendre une pause s’impose, vous pouvez toujours vous détendre au « Flight Films ».

Une salle de cinéma ou est projeté Space Jam, His Airness et quelques highlights de Mike sur grand écran.

air jordan space jam

Une petite fringale ? Pas de panique le pop corn est là !

NB :Tenu secret, le « Air Time Challenge » est un petit cadeau spécial est réservé durant le week-end, à une poignée d’élus ayant martyrisés le cercle ou bien réussis le buzzer beater.

Le staff vous accompagnera sur les toits du Palais ou se trouve le terrain de basket ou Mike donna son interview.
Filmé en slow-motion, on vous demandera d’aller coller un sticker Jumpman le plus haut possible sur la planche et le tout avec « style » si votre détente le permet… Sympa nan ?

panier air jordan dunk paris

Une fois terminé, vous aurez droit à des stickers lol.

stickers air jordan 30 ans

L’après midi :

La chaleur estivale n’a pas eu raison de certains téméraires, qui n’ont pas hésité une seule seconde à braver le soleil des heures durant, dans l’espoir de croiser leur idole un bref instant.

air jordan palais 23 paris

16h :Un 1er souhait est exaucé… Tinker Hatfield, le Leonard de Vinci de la basket, arrive et accorde généreusement poignées de mains et mêmes quelques selfies pour les plus chanceux (Clutch 23) ici présent qui réalise de superbes mixs sur MJ au passage…).

tinker hatfield paris jordan 2015

Quelques dizaines de minutes plus tard, c’est au tour des équipes journalistiques de TF1, France 2 et Canal + de se positionner aux pieds des marches. Puis, c’est un van noir qui s’arrête à son tour. Les « big men » sécurisent une dernière fois le périmètre et les journalistes aux aguets braquent leur caméras.

Se sont tout d’abord, quelques inconnus du grand public qui sortent du véhicule. Mais la foule reste en alerte et par la même occasion, leurs portables et appareils photos aussi. Gardant le meilleur pour la fin, un homme tout de noir vêtu sort.

Les visages marqués par la fatigue et l’attente interminable sous le soleil sont chassés instantanément par d’immenses sourires et de grands yeux écarquillés à la vue de sa majesté. C’est un Mike un peu timide qui s’extirpe du van mais il est très vite accueillit chaleureusement par un « Ooooh Michael !  Michael ! » scandé par la foule.

Costume en velours noir à reflet gris, lunette de soleil Oakley et surtout Jordan 1 MTM au pied, sa majesté à 52 ans n’a rien perdu de sa superbe. Et son aura non plus !

michael jordan paris 2015
Le Dieu vivant du basket traverse les quelques mètres qui le sépare de son palais en esquissant sourire et petit « thank you ».

[youtube id= »RxLy1PC9XVQ » width= »620″ height= »360″]

17h : un shooting photos est programmé sur le toit du palais.

Là, subjugué par une magnifique vue avec en guise de fond, un ciel bien bleu agrémenté de quelques nuages blancs pour y donner une petite touche céleste.
Non loin de là, une Tour Eiffel et un panier de basket plantés dans le décor pour nous remémorer plus tard que oui le Dieu vivant Michael Jordan était bel et bien parmi nous à Paris !

michael air jordan paris 2015
Tinker Hatfield et Mark Smith directeur de création Jordan Brand se joignent à lui pour immortaliser ce moment.

jordan hatfield paris 2015

MJ donne ensuite une petite interview aux journalistes.
[youtube id= »3mESaZV4J_U » width= »620″ height= »360″]

Avant de retourner à ses obligations, Michael s’offre un peu de bon temps en ce baladant tel un visiteur (presque) l’anda.

jordan last shot paris 2015
http://www.dailymotion.com/video/x2tpuha

C’est tous ensemble que MJ, Tinker Hatfield et Mark Smith se rendent ensuite à la conférence de presse pour une durée de 25min.
La journaliste sportive d’ESPN Michelle Beadle sert les échanges entre les différents intervenants sur la genèse de la marque et ses aspirations futures.

jordan paris 2015 presse
Une centaine de journalistes est triée au volet à cette occasion mais aucun d’entre eux n’aura droit d’intervenir.
Les impératifs étant terminés, il retourne à son hôtel.
[youtube id= »ug3kyTlx9Yw » width= »620″ height= »360″]

Le soir :
Les plus grands établissements parisiens font le forcing pour l’accueillir au sein de leur établissement. Mais rare sont ceux qui auront ce privilège. Pour sa 1ère sortie parisienne, Mike dine au Club Matignon dans le 8ème.

Jordan Party
C’est au Yoyo que la soirée se déroule.

yoyo paris
Pour rentrer, il faut soit être muni du Black Flight Pass (pour les plus chanceux) ou que votre nom figure sur la fameuse guest list.
La foule est par conséquent composée principalement du staff Nike/HOH, Friends & Family et les gagnants de concours Instagram.
Dress code ? : Ba Jordan aux pieds bien sûr ! Ou Talons pour les demoiselles. Une petite photo à l’entrée pour immortaliser ce moment privilégié. Et hop on file à l’intérieur.

air jordan yoyo paris 2015

Soirée plutôt électro à ses débuts, l’ambiance se fait meilleure quand le DJ Pro Style reprend les commandes des platines.

dj pro style
A dominante Hip-Hop /RN’B, le DJ passe les meilleurs tubes du moment. En prime, le public a droit à un show laser.

jordan party paris 2015 yoyo

«Jordan Party, Jordan Party » on a la party mais ou est Jordan ?? Tout le monde s’attend à le voir… on dit qu’il va arriver, on dit qu’il fume un cigare sur le balcon mais finalement il ne pointera pas le bout de son nez lol.

Escroquerie ? Si on a fait le déplacement, faut pas se mentir, c’était dans l’espérance de le voir. Le vol et le décalage horaire ont surement eu raison de lui en cette 1ère journée.
Mais bon tout n’est pas perdu non plus, pour tout « sneaker addict » qui se respecte, Gentry Humphrey et surtout Tinker Haltfield sont bel et bien là.
Fidèle à sa réputation, le grand Tinker Hatfield se montre très ouvert et sympathique envers ses fans et il n’hésite pas à dédicacer quelques sneakers au passage.