En 1968 aux JO de Mexico, les deux athlètes Afro américains Tommie Smith et John Carlos se tiennent sur le podium du 200m tête baissée, le point levé ganté de noir, en chaussettes, leur de Puma posée sur le podium à côté d’eux. Ce geste filmé par les caméras du monde entier, contre le racisme et l’exclusion dont font l’objet les noirs au États unis, leur vaudra d’être bannis à vie des Jo. Mais ils sont rentrés dans l’histoire et avec eux leur Puma Suede, la paire deviendra mythique et sera adoptée quelques années plus tard par les b-boys, skateurs, graffeurs et portée dans la rue.

%d blogueurs aiment cette page :