Si vous ne deviez en retenir qu’une, ce serait celle-ci ! Plusieurs raisons à cela. En 1988, Michael souhaitait quitter Nike et créer sa propre marque, comme le fit en son temps Patrick Ewing. C’est à ce moment qu’entre en scène Tinker Hatfield, designer chez Nike qui vient juste de créer la Air Max 1, avec sa cultissime semelle Air apparente.

Il décide d’appliquer ce principe novateur à la Jordan 3 et d’en changer le logo, les fameuse « Wings », jugé trop vieillo et impersonnel. Le Jumpman apparait ainsi sur la languette. La tige est raccourcie pour dégrossir la shoe mais le logo « Nike Air » est conservé sur le talon. En voyant ce nouveau modèle, Jordan est emballé et prolonge son contrat avec la firme. Mission accomplie! Mais Nike n’en reste pas là.

La campagne de pub qui suit avec Spike Lee interprétant Mars Blackmon est également un véritable évènement. Elle joue la carte humoristique, chose qu’aucune autre marque n’avait faite jusqu’alors. Cette pub reste encore décrite aujourd’hui comme l’une des plus réussies de l’histoire du marketing sportif. On comprend maintenant aisément pourquoi la Air Jordan 3 est si populaire.

Elle est le point de départ d’une nouvelle génération de chaussures de basket et représente à bien des égards la première vraie sneaker de Michael Jordan. Sa préféré soit-dit en passant !