AF1 Pigeon by Medhi Cament

Bonjour Medhi, on a récemment aperçu ton custom assez particulier d’une AF1 Pigeon ? Peux-tu nous en dire plus ?
Ce fameux custom … Mon premier à vrai dire ! Je pense qu’il est réussi, même si quelques détails ne sont pas parfaits mais j’en suis fier en toute modestie. Pourquoi une Staple Pigeon ? Tout d’abord c’est coloris qu’a créé Jeff staple (le créateur) est juste l’un des meilleurs combo de couleur pour une Sneakers. Ça respire la légèreté et la simplicité. J’ai la Puma x Staple Pigeon, et à chaque fois je la porte, j’ai peur de l’user et de la salir. Je me suis donc dit “pourquoi ne pas t’en faire une que tu pourras porter tout le temps? ” J’ai donc été regarder sur Google image les différents customs qui ont été réalisé sur ce coloris, quasiment aucuns… Et j’ai remarqué qu’il y avait aucun custom avec une AF1. Ca a été le déclic…

Éclaire-nous sur les différentes étapes qui jalonnent la création de ce modèle si particulier ?
Je pense que la toute première étape pour la plus part des personnes comme moi a été de choisir un coloris célèbre d’une marque souvent tiré d’une collaboration, et de la reproduire sur une autre paire. Les amateurs nous diront “mais tu es bête, pourquoi tu n’achète pas une deuxième paire original ?” Il faut savoir que ce genre de paire original à la revente dépasse souvent les 600 Euros…
La deuxième étape est de choisir un modèle basique qui ce rapproche le plus du coloris qu’on voudrait reproduire. A savoir que j’ai choisi la Air Force One Blazer pack grise .
La troisième étape est le choix des couleurs ! L’une des plus complexes pour rester fidèle au maximum à la paire originale. Grâce à l’aide de Rudnes Custom, un pionnier dans le monde du custom, j’ai su choisir parfaitement les couleurs. J’ai aussi du faire quelques mélanges, mais ça.. comme les magiciens je garde le secret.
La quatrième et dernière étape pour faire court, c’est l’application de la peinture sur la paire. Il faut être très pointilleux et avoir une énorme patience ! Une vertu que j’ai découvert…

Selon toi, pourquoi le custom est-il si répandu, au point que certaines marques récupèrent cette tendance issue de la rue ?
Dans le custom il y a les pointures ! Si on reste dans le langage Sneakers en France. Il y a Rudnes Custom qui est spécialiste dans la peinture et le design, et il y a Rudboy, un acharné de la machine à coudre qui peut vous faire une paire de folie avec des imprimés.
Le custom touche de plus en plus d’amateurs comme moi qui essaient de découvrir de nouvelles facettes dans ce sneaker game, de nouvelles compétences, de nouveaux challenges.. Oui oui un challenge !! Généralement quand on fait un custom on se dit au fond de soit “il a réussi à faire ça ? Pourquoi pas moi … !”
Certaines marques sont à l’affût de custom pour chercher un second souffle à un modèle ou pour en créer d’autre en voyant l’intérêt suscité sur la toile…

L’avènement des programmes ID chez les marques depuis plusieurs années est-il une simple réponse à la personnalisation produit ? Ou est-ce un moyen d’attirer les fans de custom vers ces dites marques ?
Les programmes ID sont de plus en plus répandus et rencontrent une nouvelle clientèle de plus en plus nombreuse. Le plus célèbre est celui de Nike évidement, leur concept est vraiment intéressant car il vogue sur la tendance des matières telles le cork, l’éléphant print, et le camo. Ils prennent l’argent là où il y en a à prendre !! C’est normal. En créant des ID on fait en quelque sorte un custom… L’idée d’avoir une paire unique explose littéralement dans le milieu. L’avantage des ID c’est que la qualité est présente. Le moins c’est que les matériaux et le panel de couleur sont prédéfinis.

Ta paire a tourné sur pas mal de réseaux sociaux, comment a t’elle été accueillie ? T’attendais-tu à de telles retombées ?
C’est vrai que part mon grand étonnement la paire a fait le tour des réseaux sociaux en Europe et en passant directement sur l’instagram de Jeff Staple, désigner et créateur de la marque qui m’a félicité pour le travail fourni sur la paire. J’ai été surpris des retombées et échos que j’ai eu pour un premier custom, les critiques ont été très très positifs au point que certaines personnes veulent passer commande … La paire a été super bien accueillie ce qui me motive encore plus à en faire une autre.

Le mot de la fin ??
Je suis vraiment content d’avoir eu la parole sur Sneakers culture, merci à Limol max Je voudrais vraiment remercier Raphy Ghezouani de son blaze Facebook, pour ses photos. P.s : Vive la Sneakers !

Crédit photos: Raphy Ghezouani

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2018 - Tous droits réservés - ML -