Band of Brothers Part 81

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour cette quatre vingt unième interview express, Julien à des choses à vous dire…

Bonjour Julien, présente-toi en quelques mots ?
bonjours je m’appelle julien, j’ai 35 ans, je suis né dans à Toulouse, j’ai une formation de vendeur de prêt à porter notamment, formation que j’ai mis en pratique de 17 ans à 30 ans dans divers enseignes de chaussures de sport ou dans le textile (Footlocker/Courir/Rice and Beans) et bien d’autres. Sinon j’ai pratiqué le graffiti pendant plus de 10 ans plus ou moins sérieusement en fonction des périodes de ma vie, c’est une passion qui prend beaucoup de temps et de sacrifice il a été donc difficile de la faire perdurer sur le long terme. j’ai toujours été passionné par la culture Hip Hop en général mais surtout par le graffiti. Fan de sport dans ma jeunesse, j’ai eu très rapidement une relation avec la basket qui était d’abord technique je cherchais la paire parfaite pour jouer et la plus solide possible. Ma consommation de chaussures à l’époque était importante car je jouais beaucoup la semaine. j’ai le souvenir d’avoir éclaté une paire de Adidas Street Ball low black orange en un mois, la semelle était lisse comme une table….(pour la petit histoire). Il y a environ 8 ans j’ai commencé le custom juste pour me faire des paires personnelles car je cherchais toujours à avoir la paire que personne n’avait dans son placard et c’est encore le cas aujourd’hui. Avec les années de pratique j’ai commencé à avoir un certain savoir faire. Aujourd’hui j’essaye de vivre de mes passions la sneaker via le custom et le graffiti.

Par quel biais es-tu venu à la sneaker (le sport, la curiosité du moment…)
J’ai été contaminé par la basket au contact du basket-ball que j’ai pratiqué durant mon adolescence en club et en playground dans les années 90, l’âge d’or de la sneaker selon moi. Le Hip Hop également a eu un impact sur ma passion car dans la culture Hip Hop, la sneaker a une place très importante. j’ai donc grandi avec le développement des technologies chez les marques de chaussure de sport. Pendant très longtemps je n’avais pas les moyens de me payer des sneakers une fois les factures payées, il ne me restait pas beaucoup pour finir le mois. A l’age de 25ans j’ai commencé à gagner un peu mieux ma vie et l’arrivée du forum sneakers.fr en 2005 m’a fait prendre conscience qu’il y avait encore un fort engouement autour de la sneaker, je donc repris mes crayons et mon cartable et j’ai essayé de rattraper les années ou je ne m’intéressais plus à la sneaker. Et le choc fut important… Je suis vraiment retombé dedans et depuis 10 ans je cherche sans relâche la sneaker qui me fera rêver.

Tu portes aux pieds une paire de Air Max 90 Infrared. As-tu une histoire particulière avec cette paire ? Pourquoi ce choix? Qu’apprécies-tu dans ce modèle ?
Cette paire à une histoire particulière pour moi. Comme beaucoup, mes parents refusaient par principe ou manque de moyens de me payer des baskets. Surtout que cela représentait une certaine une somme. j’étais en cm2 cour élémentaire, mais j’avais un peu d’économies malgré tout j’ai du batailler avec mon père pour avoir juste le droit de dépenser cet argent pour une basket. Ce fut long mais j’y suis arrivé,  j’ai donc acheté ma première paire de basket avec mes économies… A cette époque ma passion principale était le sport et cela ne demandait que des amis et un terrain pour jouer.

Te souviens-tu de ta première paire?
Ma première paire fut une Nike air max 90 infrared

Es-tu un collectionneur ou un passionné ?
même si je n’aime pas trop le terme “collectionneur” par la force des choses et avec les années qui passent je dirais que je suis les deux et surtout un vrai passionné à la base.

Toi qui évolue au quotidien dans le domaine du custom produit, selon toi pourquoi le custom est-il si répandu au point que certaines marques récupèrent cette tendance issue de la rue ?
il y a 6 ans j’ai essayé de vivre du custom pendant environ 2 ans j’ai fait des expositions sur Toulouse mais à cette époque l’engouement n’était pas du tout présent autour du custom. Je suis donc retourné travaillé comme tout le monde surtout que à cette époque ma fille est née un gros besoin de stabilité s’imposait. Il y a deux ans j’ai perdu mon travail j’avais donc du temps est j’ai fait un custom pour mon simple plaisir la Asics Gel lyte 3 custom PARRA Burgundy. L’engouement autour de ce custom à été incroyable le lendemain j’avais plus de 120 messages privés sur FB et autres e-mail. Pendant plus de 3 mois j’avais en moyenne entre 30 et 60 messages par jour, c’était juste dingue… Alors que ma démarche était personnelle. Presque un an après je fais encore des commandes sur ce custom Parra. j’ai du faire environ une centaine de paires depuis la première faite à la base uniquement pour moi.Grâce à ça j’ai pu relancer mon activé de personnalisation de chaussures toutes marques. Aujourd’hui je pense que si le custom explose c’est simplement le fait que beaucoup de paires de type “collaboration” (Atmos / Patta ….) et bien d’autres sont inaccessibles à cause des prix pratiqués aujourd’hui. Le custom est un moyen d’avoir un coloris que tu aimes aux pieds sans forcément se couper un bras pour l’avoir. j’ai pu le constater sur le custom Asics Parra Burgundy fait en début d’année 2013 car j’ai reçu une centaine de commandes durant l’année.

Pourquoi un tel engouement autour de la Sneaker aujourd’hui ? Comment vois-tu le marché actuel de la sneaker ?
les marques font tout pour toucher le plus grand public possible, toutes les cultures et sport parlent de la sneaker il arrive souvent que les deux fusionnent sur des projets particuliers (artiste/produit spéciaux pour certain sportif). Le marché ne s’est jamais aussi bien porté mais je pense que à vouloir faire trop on finit par donner une impression que ce milieu commence à s’éssouffler. Mais il restera toujours une poignet de vrai passionné pour moi ce n’est pas une mode mais une culture une culture ne disparait jamais….et les marques l’ont compris.

Que penses- tu de l’avènement des sneakers estampillées luxe sur le marché de la basket ?
comme je l’ai dit, toutes les cultures essayent de se mélanger au monde de la sneaker, il est donc logique que les grandes marques se lancent aussi dans la sneaker, mais je pense qu’aujourd’hui il y a plusieurs marchés potentiels; le sport, la street culture, la mode. Et chacun de ces marchés potentiels visent une clientèle différente, il est donc logique que des marques autres que sportives se mettent à produire des produits “plus luxueux” avec des matières plus >raffinées que sur une paire faite pour le sport.

Le mot de la fin ?
merci à toi pour ton intérêt que ce milieu devienne plus tolèrent et que chacun vive sa passion comme il le souhaite… AMOUR FORCE et RESPECT pour mes amis ma famille mes parents sans eux je ne suis rien, mais aussi à mes ennemis ils m’aident tous à avancer.

S.A

 

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2019 - Tous droits réservés - ML -