Connaissez-vous l’histoire de la Puma Clyde…

La genèse de la marque Puma remonte à 1924 lorsque les frères Dassler fondent une fabrique de chaussures de sport.

 C’est en 1968 que Rudolf Dassler (fondateur de Puma) fit la rencontre du joueur de basket Walt Frazier (New-York Knicks), appelé «Clyde» en référence à Bonnie & Clyde par sa façon de voler le ballon à ses adversaires. Joueur de légende sur le terrain, il était aussi un personnage original et atypique, connu pour ses excentricités vestimentaires dans les années 70-80. Clyde demanda alors à Rudolf Dassler de concevoir une paire de sneakers plate à son effigie.

La même année sortit la Puma «Suede» qui remporta un franc succès en athlétisme grâce à Tommie Smith aux J.O. de Mexico : conçues pour la performance et le style, cette chaussure en daim plate est simple mais esthétique. Elle porte le logo Puma Suede en doré sur le coté du laçage et un logo Puma au talon.

Pour répondre à la demande de Walt Frazier, Puma a choisi d’adapter la Suede aux attentes de celui-ci, et sortit la Puma Clyde en 1972 : Signes distinctifs, pas de sigle Puma au talon, semelle est plus fine et plus large, et cheville plus basse, le logo Clyde vient remplacer Suede sur le laçage.

Cette paire a remporté un succès pour le moins inattendu chez Puma, faisant des adeptes dans le monde entier. Business oblige, cela a incité beaucoup de marques à s’inspirer de ce modèle. La Clyde est une des chaussures cultes des années 80.

Aujourd’hui déclinée en un grand nombre de colorways, sa réputation n’est plus à faire. Ce modèle a réussi à sortir des terrains de sport pour devenir une basket urbaine. Adoptée tout d’abord par les skateurs, elle séduit ensuite les b-boys, les adeptes du reggae, les graffeurs et artistes en vue… Elle est ancrée dans la culture hip-hop.

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2018 - Tous droits réservés - ML -