Decouvrez l’autre histoire de la Jordan VI…

Un peu d’histoire… la Jordan VI qui fête ses 23 ans de bons et loyaux services en cette année 2014 est une paire reconnue pour être une paire emblématique que Jordan portait lorsqu’il remporta son premier titre NBA face aux Lakers de Magic Johnson. Des 23 premiers pro-modèles de Sa Majesté, la Air Jordan VI est assurément l’une des préférées des aficionados. Sortie en 1991, la Jordan VI est une évolution de la Jordan V et la quatrième chaussure dessinée par le designer  produit Tinker Hatfield. Son inspiration au niveau stylistique reprend des éléments de la Jordan V comme la semelle icey, ainsi que d’autres éléments qui se retrouveront sur la Jordan VII comme le chausson intégral Huarache. Depuis la Jordan III, Tinker Hatfield avait pris pour habitude de s’inspirer de ce que pourrait lui suggérer his Airness au niveau technique et design de la chaussure. Pour La VI, Michael Jordan voulait un modèle plus clean en terme de style et matière car il appréciait avant tout la finesse des chaussures Italiennes qui était confectionné d’une seule matière et d’un seul empiècement qui était pour lui la référence mondiale, le nec plus ultra. Quand on regarde de plus près le modèle on remarque que les empiècements dessinent un 2 et un 3 sur le coté. C’est particulièrement visible sur l’extérieur du pied droit.

Lors de l’élaboration du nouveau pro- modèle de sa Majesté, toutes ces remarques et souhaits furent pris en compte. Au final au niveau design, la Jordan VI en comparaison avec la Jordan V fut plus légère et bien plus fine et plus pratique à enfiler grâce à une languette en néoprene intégrée munie de deux ouvertures visibles en caoutchouc à son sommet qui assure la respirabilité et un meilleur maintien du pied. On aperçoit un nouvel élément de design le Heeltab présent sur le haut du talon de la chaussure aidait au laçage en le rendant pratique et rapide. Pour la petite histoire, ce fameux élément design était inspiré du spoiler de sa Porche, ce qui était une première sur une chaussure de sport à cette époque. La jordan VI fut la première Air Jordan a posséder un contre fort ergonomique situé à l’arrière de la chaussure.

-L’un des changements techniques le plus important sur la Jordan VI est la présence de la suédine qui est un cuir synthétique donc meilleur marché qui permet au modèle de gagner en légèreté et en souplesse mais aussi d’optimiser les coûts de production. L’avantage avec la suédine c’est qu’elle permettait une meilleure tenue de la forme de l’empeigne chaussure. Par contre l’un des inconvénients de ce matériau cousue sous une mousse légère était la respirabilité car le synthétique est moins respirant que le cuir véritable. Pour procurer une meilleure respirabilité au modèle, Tinker choisit comme solution technique et esthétique de faire des trous d’aération sur une partie de l’empeigne du modèle et surtout sur la languette qui était chargé d’évacuer la transpiration.

-Comme sur la Jordan V,une partie la midsole est composée de caoutchouc transparent. L’outsole est aussi faite en partie de caoutchouc transparent, mais sa surface a été réduite par rapport à la jordan V, Tinker voulant encore apporter plus de stabilité et d’adhérence au modèle. Le logo Jumpman est présent sur la partie centrale avant l’outsole de la chaussure. Le principal attrait de cette gomme translucide était de rendre visible la technologie Air. Pour information, La Jordan VI sera aussi la dernière paire de Jordan avec la bulle d’air visible sur la midsole.

– La jordan VI est un modèle mid plus haute qu’une Jordan IV. La tige est particulièrement renforcée au niveau de la malléole et doublée en mousse qui confère au modèle un coté esthétique mais garantie une protection optimale de la cheville.

-Coté pub, c’est dans le spot pour la boisson énergisante Gatorade que l’on peut voir la Jordan VI, avec un slogan qui fera le tour du monde « I WANNA BE LIKE MIKE ». L’engouement autour du modèle dépassera toutes les attentes de la marque.

[youtube id=”WRL10k1s2cM” width=”620″ height=”360″]

-A la télévision c’est encore dans la série « le Prince de Bel Air » diffusée tout les soirs sur la chaine américaine NBC que Will Smith alias « le Fresh Prince » assure la promo de la jordan VI qui apparaitra dans plusieurs épisodes de la série ce qui contribua à la rendre encore plus populaire.

-Sur le terrain, les objectifs de la saison sont clairs, gagner un titre que Jordan convoite depuis qu’il a goûté aux deux finales de conférences perdues contre les Detroits Pistons en 1989 et 1990. Son coach Phil Jackson lui suggère d’impliquer encore plus ses coéquipiers car le constat est cinglant : il n’est pas en mesure de gagner un titre de champions juste par son seul talent. Michael Jordan est de nouveau le meilleur marqueur de la NBA avec une moyenne de 31.5 points par match pour la cinquième fois consécutive et sera élu MVP de la saison régulière pour la deuxième fois de sa carrière. Le bilan de la saison pour les Chicago Bulls est de 61 victoires pour 21 défaites meilleure saison de l’histoire de la franchise jusqu’alors. Il remporte la finale NBA 4 victoires à 1contre les Los Angeles Lakers de Magic Johnson et glane au passage son premier titre de MVP des finales, c’est la consécration et le début de règne pour des Bulls qui marqueront les années 90.

En résumé la Air Jordan VI a été la sneaker la plus vendue de la gamme Air Jordan. De toutes les Air Jordan sorties jusque là, elle fut considérée comme la plus adaptée à la pratique du basketball. Techniquement elle fut pensée pour le jeu avec un design avant-gardiste et en terme de sensation, le chausson était proche du pied et léger. le développement du modèle fit l’objet du dépot de plusieurs brevets par Tinker Hatfield, cependant, on notera au passage une possible inspiration de l’Adidas torsion Artillery aux niveaux des encoches de la midsole. Seul le modèle OG black Infrared possédait le 3M réfléchissant visible sous une partie de l’empeigne. En ce qui concerne le coloris Carmine, il reprend la thématique des Chicago Bulls au niveau couleur. Jordan portera la Carmine pendant la première partie de la saison 91/92 jusqu’au All Star Game 1992 ou sera révélé la Jordan VII, septième opus de la dynastie Jordan…

Crédit photos: Babylon

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2018 - Tous droits réservés - ML -