La restauration de la Air Force 180 by Salva Customs

L’artiste Salva Customs dont nous vous avons déjà parlé ici dans cet article, s’est spécialisé dans la restauration de basket. Pour sa première restauration officielle, il s’est attaqué à la Nike Air Force 180 David Robinson, une basket sortie tout droit des années 90. Nous sommes allé à sa rencontre pour en savoir plus.

Bonjour Salva, Parle nous de ton projet de restauration de la Nike Air Force 180 David Robinson ?
La démarche est venue d’un client qui souhaitait offrir à sa paire OG une seconde jeunesse, il est donc venu vers moi en me demandant si j’avais le savoir faire et les compétences pour restaurer son modèle original de Air Force 180 David Robinson. A partir de là on a étudié ensemble le type de semelle qui serait le mieux adaptable pour la restauration du modèle OG. J’ai défini que la Nike 180 David Robinson rétro 2012 était conforme au modèle OG fourni par le client. Dès lors je me suis lancé dans le travail de transformation de la semelle.

Comment as-tu acquis cette expérience, cette compétence pour la restauration de modèles OG, sachant qu’en France il y a très peu de spécialistes en restauration de basket ?
Curieux de nature, j’ai démonté des dizaines de paires notamment des Nike Air Force One afin de me rendre compte par moi-même de l’assemblage des matières et de l’efficacité des technologies. C’est par ce biais que j’ai commencé à me faire la main. Cela m’a amené à m’intéresser tout naturellement à la restauration. j’ai appris à maîtriser le pressage au niveau de la semelle, à refaire les coutures de la chaussure et à réadapter le cuir ou tous les éléments manquants ou endommagés sur la chaussure…

Eclaire-nous sur les différentes étapes qui jalonnent la restauration d’une basket OG ?
La première étape est le démontage des deux paires de chaussures, c’est-à-dire d’un coté on va procéder au démontage des coutures de la semelle intermédiaire sur le modèles OG ainsi que sur le modèle de remplacement. Après s’être défait de ces coutures, la phase suivante est le décollage de la semelle qui s’obtient par une mise sous chaleur d’à peu près 400 degrés de façon à enlever le plastique et ses résidus, tout en prenant soin de ne pas altérer le cuir du chausson. On termine cette première étape de nettoyage en enlevant délicatement les chaussons de chaque paire. La deuxième étape débute par le nettoyage de la chaussure qui consiste à gratter le chausson afin de le débarrasser de toutes les impuretés de l’ancienne semelle. Après ce délicat nettoyage, par principe, je vérifie intérieurement que les coutures n’ont pas été abîmées, au quel cas je restaure les coutures qui ont été endommagées, cela à son importance car elles contribuent au maintien et à l’équilibre de la chaussure.

Une fois le chausson original entièrement nettoyé et les coutures abîmées restaurées, débute la troisième étape qui est l’adaptation du chausson sur la nouvelle semelle. Cela passe par le remontage par les talons, tout en effectuant un pressage consistant à travailler la semelle dans son adaptation avec le chausson. C’est à mon sens la phase la plus difficile car il faut s’assurer de l’adaptation du talon sur l’arrière, ce qui implique un travail de la semelle sur plusieurs niveaux de pressage et de chauffage, afin de la réadapter et la rendre le plus uniforme possible par rapport au chausson… Le pressage s’effectue alors sur toute la chaussure, il est donc intégral. Il est important de savoir que la couture qui est effectuée sur votre chaussure permettra l’équilibre du chausson par rapport à la semelle.

Quelle a été la réaction de ton client lors de la remise de la paire, s’était-il imaginé un résultat si probant ?
En toute honnêteté, il fut très surpris de la qualité du travail, il ne s’imaginait pas du tout que cette restauration pourrait lui plaire autant, il ne pensais pas pouvoir obtenir en France le même service que certaines enseignes qui ont pignon sur rue aux Etats-Unis ou en Asie.

Au final si tu devais définir ton travail…
La restauration est un travail de très longue haleine de patience, c’est de la cordonnerie et de l’artisanat plus que de l’artistique.

Retrouvez Salva Customs sur son site web: http://customsalva.wix.com/salva-customs

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2018 - Tous droits réservés - ML -