Quand Bugs Bunny se joint à Mike dans la partie !

“Pour être considéré comme un champion, il faut gagner le championnat” avait lâché Jerry West, figure emblématique des Lakers et accessoirement symbole du logo NBA… Après 7 années d’attente et de luttes sans merci, Michael Jordan a fait taire toutes critiques en gagnant son 1er titre NBA face au Lakers du grand Magic Johnson. Après leur 61 victoires en saison régulière 1990-91 et leur 15-2 exemplaires en playoffs, Les Bulls de Jordan et Pippen accèdent à un autre statut NBA à l’aube de cette saison 1991-92. Ils sont à la fois respectés et craints de tous dans la Ligue.

Au delà des frontières américaines, la finale de 91 est 1ère finale NBA diffusée en France, chez nos confrères de Canal+ et ça l’est également dans de nombreux à travers le monde. Dans la foulée de cette exposition médiatique croissante, Nike envoie des piliers de son écurie en Europe, tel que Charles Barkley / Scottie Pippen / David Robinson pour des tournées promotionnelles. La NBA et la FIBA se sont associés pour créer un événement ou pourront se rencontrer le meilleur des deux mondes : un tournoi appelé l’Open Mc Donald. Nous ne sommes plus qu’à quelques marches de l’explosion du basket mondial que la future Dream Team de 92 va enclencher…

Et s’il y en a bien 2 qui ont compris que les rouages de la mondialisation étaient en route, c’est bien Michael Jordan et Tinker Hatflied. C’est lors d’une réunion avec le staff marketing, qui dévoile l’idée de ne plus faire apparaitre le logo de Nike ou bien l’appellation “Nike Air” au dos des Air Jordan. Les personnes présentes ont rit aux éclats en apprenant cette annonce mais ils ont très vite déchantés en voyant le sérieux des deux protagonistes. Après une lutte acharnée, Mike et Tinker on eu le dernier mot !

Voilà pourquoi sur la Air Jordan 7 est un modèle très sombre comparé aux précédentes éditions (voir trop ?). Une simple inscription “Air Jordan” sur la languette, un petit Jumpman sur le côté et un petit 23 au dos. D’ailleurs, Tinker en a eu marre de critiques sur le jaunissement des bulles d’aire ou de la midsole des très célèbres et appréciées Jordan 5 et 6. Plus de rien de visible ou de flashy sur la Jordan 7 hormis la languette et encore c’est selon le modèle (Bordeaux ou Hare). Si le modèle est en apparence plus simple que les précédents, cette année Tinker Hatfield va tout de même le fameux chausson ou plutôt système Huarache que l’on retrouvera à la fois sur les Flight de Pippen ou des modèles de cross trainer pour ne citer qu’eux.

Après les avions ou les chaussures de ski, voir les voitures, Tinker va tirer inspirations de l’art tribal africain. En effet, c’est en se baladant dans la rue en rentrant chez lui, qu’il s’arrête devant un petit magasin de musique ou il tombe nez à nez avec un poster afro pop, ou l’on voit un homme jouer de la guitare. De là, il se remémore une conversation avec Michael qui lui disait qu’il voulait des baskets qui soient à la fois jeunes et tendances tout en restant très sophistiquées au niveau des matériaux. Tinker rentre dans la boutique dans l’espoir d’acheter le poster mais le propriétaire refuse en étant donné qu’il avait organisé un show radio lié à cet afro pop musique. Tinker sort alors le grand jeu et dit au proprio qu’il travail pour Michael Jordan à la conception de sa prochaine paire et que ce poster était pour lui une grande source d’inspiration. C’est alors que le proprio lui proposa de lui vendre 15 dollars.

L’année 92 marque aussi le virage de la stratégie commerciale de Nike qui passera du côté urbain de Mike avec un petit clip rap, à un côté plus familial en faisant apparaitre Bugs Bunny pour la 1ère fois. Un esprit qui sera plus développé avec la Jordan VIIIAvant de venir à la rescousse de Bugs et ses amis de Looney Toons dans Space Jam, Michael va d’abord retrouver son ami aux grandes oreilles mangeur de carottes, lors d’une publicité, ou il va lui filer un coup de main en battant une équipe de rigolos aux gros bras. A cette occasion, Bug Bunny enfile aussi une paire de Jordan mais pas n’importe laquelle : la Hare Jordan (littéralement la Jordan du Lièvre). Evidemment, la forme est quelque peu différente de celle des communs des mortels… Siglé “BB” au dos, elle reste un modèle prisé par les collectionneurs.

Je ne sais pas pour vous mais moi j’aimerais bien avoir ce modèle de Bugs Bunny !

A.L

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2018 - Tous droits réservés - ML -