UNE AUTRE HISTOIRE DE LA AJ XI

Date de sortie officielle : Fin 1995, pour le lancement de la saison NBA de 1995-96 

Première apparition : On court aux pieds de Michael Jordan lors des Playoffs 1994-95 Vs Orlando Magic 

Designer : Tinker Hatfield

Histoire :

Modèle designé par le célèbre Tinker Hatfield, la Jordan XI est à sa sortie, et comme souvent, un petit bijou de technologie, d’innovation et d’esthétique. Les sketchs et briefs originaux datent de 1993. Ils partent d’un concept de base d’une chaussette/chaussure, à la fois respirante et légère, mais qui soit également capable de maintenir le pied parfaitement et d’incorporer les nouvelles technologies du moment, à savoir la plaque centrale de la semelle intermédiaire en « fibre carbone » et le « Zoom Air ».

Michael Jordan, toujours soucieux de son allure sur le terrain comme en dehors, indique pour sa part qu’il souhaite une chaussure à l’esthétique inspirée des souliers Italiens.

Tinker Hatfield lui propose alors de partir des modèles bicolores portés notamment par les mafieux Italiens aux USA pendant la prohibition, car il trouve leur esthétique singulière pour des chaussures de ville et leur coté rétro et un peu « Bad Boy » intéressants. De ce mix original naîtra la Jordan XI.

Le premier coloris proposé est la « Concord ». Elle sort lors des Playoffs 1994-95 et deviendra le coloris officiel de la saison suivante. 

Suivront ensuite les coloris columbia (porté au All Star Game de San Antonio en février 1996), la bred pour les playoffs et la SpaceJam.

Une version « Estivale » de la Jordan XI sortira également en 1996. Plus basse, car destinée à un profil de joueur type meneur de jeu et esthétiquement très différente au niveau de la tige comparé à la classique, cette version participe au processus de diversification de gamme qu’entame Jordan Brand en cette année 1996.  Ce modèle sortira en 3 couleurs : Black/Red, Cool Grey et Black/Yellow.

Technologie :

Crédit photo : Ludovic Hoarau

Coté technologie donc, la Jordan XI est dotée du nec plus ultra en 1996 à savoir :

Pour la Tige: Avec la jordan XI, la marque renoue avec une tige haute déjà vu sur la Jordan II.Le modèle bénéficie d’un laçage rapide autobloquant pour une meilleure tenue, un tissu à la fois léger et résistant, le Nylon Cordura (également utilisé en alpinisme) ; ET SURTOUT, le fameux cuir Vernis ou « patent leather », épais et qui procure un bon maintient, et surtout esthétiquement très novateur pour l’époque.

Pour la semelle intermédiaire: Elle est en phylon matériau réputé pour sa légèreté, la Jordan XI intègre le tout nouveau Zoom Air intégrale est plus léger, fin et nerveux que le Air Sole classique (un amorti idéal pour Jordan, réputé pour être un joueur tonique, rapide et aux appuis très marqués). Une plaque en carbone est située dans la semelle intermédiaire au niveau du creux du pied, apporte stabilité et nervosité à la chaussure. Il s’agit d’une première sur la gamme Air Jordan, car le carbone étant jusqu’alors principalement utilisé dans l’industrie automobile et aérospatiale.

Pour la semelle extérieure : Encore une nouveauté esthétique de l’année 1995, la semelle full « Icey » est entièrement transparente, mais qui a eu malheureusement la fâcheuse tendance de jaunir avec le temps.

Au final, la Jordan XI est un modèle à la fois léger, nerveux et robuste, à l’esthétique très novatrice, et qui n’a pas à pâlir face aux modèles actuels de Nike dont les matériaux et technologies n’ont pas énormément progressé depuis sur ce type de produits Basketball.

Marketing :

La Jordan XI reste à ce jour LE modèle le plus vendu de l’histoire de la série Air Jordan, aussi bien lors de sa première sortie en 1995 que depuis.

Ceci s’explique par son esthétique, sa technologie très avant-gardiste mais aussi et surtout par les formidables résultats sportifs et médiatiques de Michael Jordan cette année-là :

  • Meilleur Marqueur NBA avec 30,4 points de moyenne
  • MVP de la saison régulière
  • MVP du All Star Game
  • Record de victoire pour les Chicago Bulls son club NBA (72 victoires/ 10 défaites en saison régulière !)
  • 4ème Titre de Champion NBA

Bref …  Une saison JORDANESQUE !

Insolite :

Crédit photo : Ludovic Hoarau

Fait marquant, Jordan a porté la Jordan XI lors d’un match de playoffs NBA de nombreux mois avant sa sortie officielle. La question peut se poser, pourquoi donc Jordan a porté la coloris Concord de la XI avant sa sortie officielle?

Réponse : Officiellement Michael Jordan veut tester les premiers prototypes que Nike lui fournis en match pour peaufiner les derniers réglages du modèle. Officieusement, il n’apprécie pas l’esthétique et le confort de la Jordan X (qui est quand même un ton en dessous des performances et du look de la XI soyons honnête), mais aussi pour faire un peu de « teasing » produit avant la sortie officielle du modèle (sortie prévue comme toujours pour l’entame de la saison régulière) .

Malheureusement, ce nouveau modèle ne suffira pas à Jordan pour passer l’équipe des Magic d’Orlando lors des Playoffs 95-96.

Autre particularité du modèle, Il existe une couleur dite « Space Jam », très proche du coloris Playoff, du nom du film dans lequel Jordan a joué et dont le tournage s’est déroulé à l’été 1995 pendant la préparation de MJ en vue de la reconquête son titre de meilleur joueur du Monde et sa 4eme bague de Champion NBA. Un joli coup Marketing pour la toute nouvelle division Jordan Brand crée par Nike et voulue par le Staff du joueur afin de mieux promouvoir les produits siglés du célèbre Jumpman et inscrire dans le temps la Marque Jordan.

Enfin, il faut aussi remarquer la présence dans les couleurs officielles et pour la première fois, d’un coloris spécial All Star Game (Columbia),et d’autres coloris comme le cool grey considéré comme le haut de gamme de la marque, car entièrement en cuir vernis et nubuck.

Rééditions :

Avant de vous lancer dans un comparatif détaillé des différences entre les modèles originaux (OG) et les nombreuses rééditions qui ont suivies, il est bon d’indiquer ceci :

Avant l’engouement des amateurs de sneakers pour les modèles rétros, il faut savoir que rares étaient les marques qui conservaient l’intégralité des fiches techniques et moules permettant de fabriquer les semelles et autres composants des modèles. Nike comme d’autres marques ne le faisaient pas. Quand émergence du rétro est apparue vers la fin des années 90, début 2000, il a donc fallu repartir de quasi zéro pour littéralement recréer entièrement des modèles comme la Jordan XI. Ceci explique donc en partie les raisons pour lesquelles il existe des différences parfois très importantes entre une paire de OG et ses différentes rééditions.

Ceci dit, il faut savoir que les différents pays et usines de fabrication des modèles expliquent certaines différences. Il est par exemple bien connu des amateurs éclairés de produits Nike que les produits Made In Korea sont globalement de bien meilleure qualité que ceux fabriqués dans d’autres pays. Est-ce un problème de qualification de la main d’oeuvre, de qualité des machines, ou d’approvisionnement en matières premières susceptibles de varier selon les  lieux de fabrication, ou bien un cahier des charges différent fourni par les marques aux usines (où il est de plus en plus souvent question d’économies de coûts que de qualité des produits) ? Il s’agit en fait un peu tout cela …Une broderie de qualité peut ainsi s’expliquer par l’utilisation de machines à broder aux finitions premium.

En revanche, ce qui est beaucoup moins acceptable pour nous consommateurs c’est l’utilisation de matériaux moins qualitatifs, afin de réduire les coûts au détriment de la qualité, du confort et de la durabilité du produit réédité.

Et pour revenir à la Jordan XI, il est aussi bon de noter que la première réédition de 2001 avaient le très fâcheux défaut de voir les bulles de Air Zoom se crever très précocement, surtout si l’on faisait du sport avec… un comble ! Un défaut de fabrication heureusement gommé sur les rééditions suivantes.

Le Saviez Vous

 En 1996, tout les membres du groupe de RNB américain Boyz II Men arrive à la cérémonie des Grammy Awards chaussés de leur Jordan XI Concord. Leur geste attire l’attention des médias et amplifient l’engouement autour du modèle. Au même moment une multitude de personnes vont commencer à porter leur Jordan XI Concord comme chaussures de ville parfois même avec un costume à cause de leur look presque classique. Michael Jordan dont la paire préférée était la Jordan XI déclara qu’il la trouvait tellement parfaite qu’un jour il se serait pas surpris que les gens arrive à leur mariage en Jordan XI…

En résumé, la Air Jordan XI est surement l’un des best seller de la gamme Jordan Brand et la préférée de sa majesté Michael Jordan, c’est vous dire… Mais saviez vous que le modèle puise son inspiration d’une tondeuse à gazon et du monde de l’automobile et plus précisément d’un véhicule de type cabriolet. Autre fait marquant, si vous regarder de plus près la semelle de votre Air Jordan XI, vous vous rendrez compte que son design représente deux îles qui sont les principales zones de traction de la semelle. Déchaussez votre AJ XI et constatez-le par vous- même…. 

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2019 - Tous droits réservés - ML -