Band of Brothers Part 35

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour cette trente cinquième interview express, Mélanie a des choses à vous dire…

Bonjour Melanie, présente toi en quelques mots.
Salut!! Je suis donc Mélanie j’ai 27 ans ( euhh…bon ok 31, mais chuut!), je ne suis ni une addict, ni une collectionneuse, je porterai sans doute des baskets toute ma vie, simplement j’aime la basket.

Quel a été le facteur déclenchant de la passion pour la kicks?
Au lycée, avec un super pote de l’époque on adorait mater les clips hip hop et R&B sur MTV et MCM, quelque chose nous fascinait autour de la sape et de la basket, on pouvait passer des heures à parler de la paire de basket que portait machin chose chouette! Puis on filait dès qu’on pouvait à Châtelet faire le tour des boutiques pour essayer de repérer des paires ( et à cette époque il y avait évidemment pas tout ce qu’on voyait dans les clips et ne parlons pas des paires en ma taille!) et évidement on regardait plus qu’on achetait!

Te souviens-tu de ta première paire?
Ma première paire de basket devait être une paire du supermarché sans doute, mais ma toute première paire de marque était une Jordan ( impossible de me rappeler laquelle) que ma tante avait m’avait offerte pour car elle était devenu trop petite, je savais qui était Michael Jordan mais je n’avais aucune idée de ce que pouvait être ( ou ce que deviendrait ) cette paire surtout que la mode au collège était une paire de Fila. C’est un garçon de ma classe qui faisait du basket qui m’a fait ” whaou c’est une Jordan c’est cool!”. Mais par la suite je n’ai pas porté de basket jusqu’au lycée ( je préférais les dr Martens! )

Que pense-tu de la mode des sneakers à semelles compensées?
Disons que je me rappelle des No Name et des Buffalos, donc c’est juste un recommencement, après c’est une idée qui permet à certaines nanas qui ne portaient pas de baskets d’avoir un style moins stricts, ou à des nanas comme moi quasi- toujours en baskets d’être un peu moins garçon manqué. J’en ai porté une paire 2 ou 3 fois, mais finalement je préfère être à plat dans mes baskets!

Tu sembles brandir comme un trophé une paire de vans, as-tu une histoire particulière avec cette paire?
La vans c’est juste la paire la plus simple qui puisse exister, la paire qui peut être déclinée en 100000000 façons tant les imprimés et les coloris peuvent être combinés. La Vans est cool, elle sent le soleil, je me vois bien sur un beach cruiser longeant les côtes de Californie ( ahahahha RI-DI-CU-LE!!!). Pour ce qui est de la Hello Kitty, j’ai eu un coup de coeur en la voyant sur le net, malheureusement elle n’était plus disponible à ma taille je crois, et j’ai cherché en vain, une saison est passée et l’hiver aidant je l’avais oubliée, puis un jour en faisant mon shopping à Londres je suis tombée dessus “par hasard”, surprise il y avait ma taille!!! L’imprimé est juste top, c’est mon côté petite fille je crois bien!

Qu’est-ce qu’une sneacker pour toi? Un objet utilitaire, du design populaire ou un accessoire de mode qui te confère un style?
La basket c’est un mode de vie, c’est aussi la mode, mais en même temps c’est indémodable. Je suis au courant des paires qui sortent grâce au réseaux sociaux, mais je ne cours pas ( ou très très rarement) après une paire quand elle sort, vraiment! Après je marche au coup de coeur, je peux ne pas être fan d’un modèle mais craquer pour un coloris par exemple. Ce n’est pas la basket qui donne un style, enfin je crois, disons que je ne me pose pas vraiment la question!! Tout le monde porte des baskets maintenant, ce n’est plus réservé à la pratique d’un sport, ou à une catégorie d’âge par exemple, c’est devenu une pièce commune à l’habillement au même titre que le jean!

Trouves-tu l’offre suffisante en matière de sneakers pour femmes, les marques font elles assez d’effort pour séduire la gente féminime?
Avant c’était difficile en effet, les paires qui me plaisaient ne commençaient pas avant le 38.5, alors on devait faire avec les modèles enfants pas toujours forcément très féminin. Depuis quelques années les marquent font des efforts assez important, que ce soit au niveau des coloris, des formes avec les compensées, ou des formes plus fines etc.. par contre sur certaines réeditions ou certaines collaborations très attendues ils oublient parfois les petits pieds ce qui est bien dommage, mais ça va je suis pas trop frustrée pour autant! Ah si parfois ils confondent petite fille et femme pour leur choix de coloris!

Le mot de la fin ?
Portez ce que vous aimez, aimez ce que vous portez! Et surtout ce n’est que de la basket, gardons les pieds sur terre!

Crédit photos: Babylon

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2018 - Tous droits réservés - ML -