Band of Brothers Part 33

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour cette trente troisième interview express, Amelie a des choses à vous dire…

Bonjour Amélie, présente toi en quelques mots ?
Bonjour, je me présente Amélie 20ans, actuellement étudiante en Sciences du Langage, employée chez COS, et également blogueuse de mode depuis 2009.

Tu es blogueuse mode femme, la sneaker est-elle pour toi un article indispensable dans la mode feminine, ou reste t-elle encore un objet masculin mainstream ?
En tant que shoes-addict, je pense que la basket est vraiment un article que tout le monde devrait avoir dans son shoesing. Il faut casser les codes, les stéréotypes déjà fondés ce n’est pas réservé aux sportifs et encore moins aux hommes il y a un vrai marché féminin. De plus en plus de femmes consomment des produits issus de marques emblématiques comme Adidas, Nike, Asics ou encore Le Coq Sportif et c’est en ce sens qu’elle s’inscrit petit à petit comme un incontournable du vestiaire. La demande ne cesse de grandir au fil du temps et je pense que les marques analysent davantage cela quant à la sortie de certains modèles. Par exemple, le magazine Self Service dernièrement a mis en valeur les derniers modèles de Nike Air Max 90 dans son éditorial mode de cet hiver et j’ai trouvé ça tellement beau de voir que la basket inspire également les plus grands créateurs, les magazines, les stylistes.

Trouves-tu l’offre suffisante en matière de sneaker pour femmes, les marques font-elles assez d’effort pour séduire la gente féminine ?
A mon sens, il y a une très forte proposition des marques envers nous les femmes sur le marché. Je trouve que certaines d’entres elles s’adaptent parfaitement à la demande qui est faite. Depuis quelques années déjà, on a la chance d’avoir un vrai choix en terme de modèles, certains plus techniques que d’autres. Les marques s’essayent de plus en plus au co-branding et c’est particulièrement ce qui me fait craquer ces derniers temps et personnellement, le faite de pouvoir retrouver plusieurs univers sur une seule et même paire suscite tout mon intérêt pour le produit parfois. J’ai cette avantage si je peux dire ça, de chausser du 40 et en l’occurrence pouvoir piocher chez l’homme, car parfois il est vrai que certains modèles ne s’arrêtent qu’au 38 voir 39 sur certains modèles selon les modèles proposés par certaines marques.

Par quel biais es-tu venu à la sneaker (le sport, la curiosité du moment…) ?
Comme la majorité de ceux qui en portent régulièrement, le sport je pense ou la culture urbaine. Puis il y aussi mes grands frères qui sont une très grande source d’inspirations pour moi. Fervents défenseurs de la Stan Smith, avec laquelle ils ont grandis d’ailleurs ça s’est tout de suite transmis. Et un point important aussi, qui a pas mal joué c’est la culture Hip Hop qui m’a fait évolué avec la danse que je pratique depuis petite et d’où mon engouement précoce pour la basket. Je me souviens encore de mes premières baskets et, je me rends compte que c’est la question d’après (rires)

Te souviens-tu de ta première paire?
Oui, comme je le disais plus haut il s’agit d’une paire de Nike TN blanches et rouges, que je portait fièrement au collège vers la 5ème il me semble et c’était le top du top à mes yeux. Je ne voyais pas autre chose. Quand j’y pense aujourd’hui c’est à mourir de rires, car je ne pense pas pouvoir me chausser avec à nouveau !

Es-tu une collectionneuse ou une passionnée ?
Une passionnée avant tout, car je porte des paires que j’apprécie et dont j’ai les moyens de me payer. En tant qu’étudiante, je gère bien mes dépenses et je limite mes achats. J’ai eu la chance grâce à mon blog également d’être ambassadrice de la marque Adidas Originals et donc bénéficier de pas mal de dotations de produits pendant plus de 2ans et cela a également jouer dans mon aventure et mon amour pour la basket car, je recevais pas mal de paires que je voulais avoir depuis un moment et des nouveautés que je voulais découvrir. Ce qui fait la passion c’est vraiment l’intérêt que l’on a pour la culture sneaker, l’histoire des modèles, la découverte et la durée dans le temps aussi je dirais. J’apprécie et je m’incline face aux puristes en la matière qui ont de la « bouteille » et que je qualifierais eux de vrais collectionneurs pour la plupart, ils ont une tel aisance à nous transmettre leur savoir autour d’un modèle, je trouve ça tellement important l’histoire et tout ce qui s’en suit.

Pourquoi as-tu choisi de brandir cette paire de New Balance ? As-tu une histoire particulière avec ce modèle ?
J’ai choisi cette paire, car c’est mon achat coup de cœur de l’année 2013. Presque 1an après sa sortie, je l’ai déniché au Solemart à Paris il y a quelques mois et j’ai eu beaucoup de chance car, c’est une paire issue d’une collaboration qui a fait pas mal de bruit à sa sortie notamment chez Colette qui a pu travailler sur cette paire, avec la MJC et Undefeated. C’est vraiment un modèle auquel je tiens énormément, et j’aime beaucoup ce que fait New Balance sur les modèles 574 et 576 aussi.

Le mot de la fin ?
Merci à toi Max pour cette interview, et un big up à toutes les meufs qui osent et cassent les codes de la basket avec style !

Retrouvez Amélie sur son blog: http://ah-mais-lis.blogspot.fr/

Crédit photos: Babylon

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2018 - Tous droits réservés - ML -