Band of Brothers Part 32

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour cette trente deuxième interview express, Julien alias ” PSY ” a des choses à vous dire…

Bonjour Psy, présente toi en quelques mots ?
Bonjour à tous, je m’appelle Julien, certains me connaissent sous le pseudo de PsychotiK. j’ai 27 ans, je suis amateur de sneakers, mangas, auto/moto, montres et de nourriture qui tient au corps !

Par quel biais es-tu venu à la sneaker (le sport, la curiosité du moment…) ?
L’histoire est toute bête, je viens de l’ile de la Réunion et chez nous la basket est un peu sacrée malgré un choix très restreint. Le 1er gros coup de coeur c’était en 1994 en feuilletant un catalogue… Quelle claque devant les Air max 94, Barkley Force max et CB, et les Air Max Triax, mais c’est la Speed Turf dont je me souviens le plus avec son design hors norme. Ensuite en 1996 en passant devant une vitrine, second déclic avec la Air Max 95 ( et oui ses bulles énormes de l’époque faisaient leur effet ) je tourne un peu la tête et je tombe sur une paire noire et rouge avec l’avant brillant. Mais bordel qu’est ce que c’est ? Une Air Jordan XI tout simplement … Je me suis mis à regarder le basket pendant les vacances grâce au décodeur C+ du voisin qui partait souvent en vacances.

Tu sembles brandir comme un trophée la air force 1, As-tu une histoire particulière avec cette paire ? Pourquoi ce choix? Qu’ apprécies-tu dans ce modèle ? son côté coté street ou iconique de la culture hip hop ?
Une Air Force 1 ID, cadeau d’une très bonne amie. La Air Force 1 est la reine de la sneakers soit par son coté simple soit par les coloris, il y a une Air Force 1 pour chaque humeur et chaque occasion ! Depuis la fin 2011 Nike propose d’ailleurs un programme ID propre à la AF1 avec des matériaux qui changent chaque mois ( toutes les 6 semaines depuis peu ). Les matériaux sont en général très bon ( le seul véritable échec à ce niveau la a été le récent programme ” Chroma” ) et le fait d’avoir une paire personnalisée est toujours sympa. Une ID est d’ailleurs en route. La white on white en a fait une icône dans le monde du Hip Hop past 80’s et la AF1 a alors suivi la transition vestimentaire des rappeurs de la fin des 90’s début 2000 avec des coloris de plus en plus fun. Avant cette période la majorité des paires étaient bicolore à dominante blanche et s’usaient sur les parquets ou les playgrounds, les paires étaient souvent aux couleurs d’universités un peu comme pour les Blazer, les Dunk et les Terminator. La AF1 a aussi foulé les célèbres parquets de la NBA avec Jamal Wilkes et Moses Malones. Mais mon jeune âge m’a surtout permis de voir le Sheed en porter durant toute sa carrière.

Te souviens-tu de ta première paire?
Ma première digne de ce nom, une Reebok Classic Nylon grise piqué à ma mère. J’étais en primaire ( sans doute CE2 ) et j’en avais marre de porter toujours la même paire. Du coup j’avais profité de son absence pour me servir. Au bout de quelques temps voyant l’état d’usure de la paire j’ai eu des comptes à rendre lol. Ensuite pour le reste de la scolarité je n’ai porté quasiment que du Adidas, de la Nastase ( pour le tennis ) et un bon nombre de Torsion running. On les trouvait facilement en soldes, les Nike étant à l’époque bien trop chère pour mon budget. La Air Max BW faisait déjà l’unanimité à l’époque. En suite au lycée ça a été la Air Max Plus, le modèle culte chez nous. Design et coloris hors du commun. Nike n’a jamais fait mieux en terme de dégradé et d’association de couleurs, que l’ on aime la paire ou pas.

Es-tu un collectionneur ou un passionné ?
Je suis un peu des deux. Au début de ma collection je ne portais que très peu de paire et plus ça allait plus plus j’ai commencé à les sortir de leurs boites. Ceci dit j’ai toujours eu quelques paires en display ( Air Max 90 OG , Air Pressure , Command Force ). Ce changement est survenu après avoir craqués quelques OG dont une Alpha Trainer et une Transition. C’est un peu pour cette raison que la Air Force 1 est devenue mon modèle de prédilection, j’avais pas envie de lâcher des sous dans des paires qui allaient craquer facilement. Du coup j’ai revendu Jordan et Air Max… Mais j’en ai gardé quelques unes. Ensuite passionné oui, sans doute même trop. Quand j’ai commencé je passais des heures à me renseigner sur les modèles… Quand ? Ou ? Comment ? Pourquoi ? J’adorais partir chercher les anecdotes sur une paire que j’avais ou que je cherchais à acquérir ou tout simplement trouver des photos, ce qui était loin d’être évident à l’époque et qui malheureusement l’est toujours pour certaines paires, les archives disparaissant au fur et à mesure de la toile. Je me rappelle même ne pas avoir dormi pour trouver une paire à un ami. C’est mon gros reproche pour une part de soi-disant sneakers addict actuels tout juste bons à se connecter sur Paypal et à acheter systématiquement la même paire. J’appelle pas ça être un addict.

Qu’as tu fait de plus fou pour avoir une paire ?
J’adore le rouge, le orange et il y avait une paire qui me tenait vraiment à coeur mais très difficile à trouver à ma pointure à l’époque. La Nike Air Force 1 All Star Game Astros. Vu que la paire avait été faite pour un évènement NBA et réservée a des VIP ( donc certains joueurs ) on la trouvait rarement en dessous d’un bon 45. Puis un jour sur un forum bien connu je suis tombé sur ma pointure. En dehors d’un prix bien supérieur a ce qu’on pouvait voir pour des grandes pointures le vendeur refusait d’envoyer en dehors des USA. On était 2 français sur le coup. 9 mois ( ça ne s’invente pas ) de négociations plus tard le prix avait baissé de 30% , mais resté toujours supérieur à la réalité du marché. Mais tant pis je la voulais absolument. L’une des rares paires que j’estime avoir surpayer. Pour l’obtenir, pas d’autre moyen que de passer par un américain, et je remercie encore Afrokix pour le coup de main ! Il y a aussi 2 paires que j’ai cherché pendant 3 ans, pas qu’elles étaient totalement introuvables ( quoi que loin d’être facile à obtenir ) et que finalement j’ai pu doubler coup sur coup.

Pourquoi un tel engouement autour de la Sneaker aujourd’hui ? Comment vois-tu le marché actuel de la sneaker ?
L’engouement actuel pour ma part s’explique par le marketing bourrage de crane des marques avec le sponsoring célébrité. Certes ça existe depuis un moment mais l’ampleur est devenue telle depuis quelques années avec Pharrell, Jay-Z, Kanye ” la pleureuse ” West, Wale, Lil Wayne que la sneakers est devenue incontournable pour un jeune qui veut être ” In”. On a l’impression que les marques font vraiment tout pour vendre, tellement que le marché se retrouve presque inondé… Il suffit de voir les promos de plus en plus fréquentes , et les paires classiques prendre la poussières sur les étagères alors que certaines horreurs, soit disant limitées, se vendent comme des petits pains. Les marques en profitent donc et chaque weekend on a le droit à 4/5 sorties limitées toutes marques confondues. Et au lieu de ” travailler ” avec leur clientèle, la majorité des marques n’en ont absolument rien à faire de leurs opinions alors que le contraire serait bénéfique à tout le monde et inscrire ce mouvement du limited ( contre lequel je n’ai absolument rien, bien au contraire ) dans la pérennité.

Es-tu plus sélectif qu’avant ou achètes-tu sur des coups de tête ou des coups de coeur ? Te considères-tu comme un sneaker addict ? Ce terme est à la mode, qu’en penses tu ?
Je suis devenu bien plus sélectif avec le temps, question de budget, de place. Mais aussi parce qu’il est devenu très difficile de trouver des paires de qualité correcte. Si c’est pour avoir du PQ sur les pieds, non merci. Chacun à sa propre définition du terme, mais pour moi un sneakers addict ne fait pas qu’acheter, il se renseigne sur tout un univers, j’y attache une certaine notion de culture.

Le rétro est à l’honneur chez les marques depuis plus de 10 ans. Que penses-tu de la qualité de ces produits ?
Les matériaux ayant évolué, est-ce que les rééditions sont forcément de meilleure qualité que les modèles OG ? En effet on voit pas mal de rétro chez les principaux acteurs du secteur. Chez Nike et Jordan Brand souvent ça s’apparente à une énorme blague. Déjà il y a le problème de la qualité de bon nombre de leurs rétros, mais le pire doit être leur incapacité ne serait-ce que de reprendre les couleurs exactes. Bordel c’est si dur que ça de garder les couleurs aux mêmes emplacements sur les Révolution ou les Air Jordan VI ( Olympique et sample 2014 de la September Blue ) ? Du grand n’importe quoi, surtout que l’on voit que les matériaux utilisés sur les nouveaux modèles sont souvent de bien meilleure qualité, en bref ils donnent l’impression de s’en foutre royalement de leur passé alors qu’ils jouent sur le coté nostalgie pour refourguer des Jordan IV ou V avec des simili cuir tellement fin qu’on à l impression de voir au travers… Mais peu de gens se soucient de ces détails malheureusement. Mention spéciale à Adidas, Puma et Le Coq Sportif qui réussissent à faire des rétros de qualité, preuve que ça n’est pas impossible. Reebok et New Balance alterne le bon et le moins bon, mais on y trouve quand même quelques produits très sympa ( Workout, Question , NB made in USA …)

Selon ton expérience, pourquoi existe t-il un clivage aussi marqué entre la nouvelle et l’ancienne génération de sneaker addict ou sneakerhead ?

D’une maniére générale oui il y a une grande différence, principalement de culture sneakers. La nouvelle génération s’axe aussi beaucoup plus sur tout ce qui est hype, et au final on les voit un peu tous avec les mêmes paires. Au lieu d’essayer de se différencier ils veulent tous rentrer dans le même moule.

Le mot de la fin ?
Depuis 2 ou 3 ans la sneakers se résume à ça : ” Les bidons veulent le guidon “

Crédit photos: Babylon
S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2018 - Tous droits réservés - ML -