Band of Brothers Part 39

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour cette trente neuvième interview express, Eva a des choses à vous dire…

Bonjour Eve, présente toi en quelques mots ?
Je m’apelle Eve, certains potes m’apellent Red. J’ai 28 ans, j’habite dans le 92, je travaille à La Défense et j’aime les baskets et je chausse du 6us (38,5) qui est LA taille parfaite, j’ai la possibilité de me chausser chez les hommes, comme chez les femmes et les enfants ce qui n’est pas un luxe tout de même…

Quel a été le facteur déclenchant de ta passion pour la kicks ?
Si j’essaie de revenir à mes premiers souvenirs, je crois que j’ai toujours eu des baskets aux pieds… J’ai un grand frère de 5 ans mon ainé et je pense que ça n’a pas aidé ma mère à me faire porter autre chose, la pauvre! Du coup je dirais que mon frère est le déclencheur de cette addiction chez moi, il a fait du basket toute son adolescence et du coup je me rappelle encore regarder les dernières pages des magazines de baskets en entourant les paires que j’aurais voulu à l’époque…

Te souviens-tu de ta première paire?
Ma première paire (de marque j’entend), c’était une Nike, je ne connais pas le modèle mais je me souviens qu’elle était verte blanche et noire, j’avais 6 ou 7 ans et j’avais réussi à convaincre ma mère de me l’acheter… Je me souviens encore la mettre à mes pieds et les montrer fièrement à mon frère et le voir me sourire genre “et ben voilà toi aussi t’as des Nike!” C’était les vacances d’été et c’était la paire de la rentrée… j’ai du la “fumer” en 3 ou 4 mois grand max, mais c’était ma première NIKE!

Trouves-tu l’offre suffisante en matière de sneaker pour femmes, les marques font-elles assez d’effort pour séduire la gente féminine ?
en tant que boulimique de sneakers, je te dirais qu’y en a jamais suffisamment! Mais pour être honnête, ils commencent depuis quelques années à s’intéresser de plus en plus à la femme, ils ont bien compris que le shopping c’était notre sport premier! Le problème des marques c’est les ratés… Quand  je vois la Nike Lunar Force 1 sky Hi, je reste sceptique. L’autre problème des marques c’est les colorways, soit c’est pastel, soit c’est carnaval. Franchement un cw classique avec des couleurs basiques, franches et sympa, c’est pas compliqué. En fait je comprend leur délire “girly”, mais là c’est juste une abomination oculaire, pour exemple les Jordan IV et V rétro rose… je ne comprend pas le pourquoi du comment…. Donc je pense qu’il y a beaucoup de progrès à faire, également au niveau du sizing de certaines collab’ qui ne se font pas en dessous du 6us, mais je crois qu’ils commencent à avoir de l’idée. Parfois on veut juste les même paires que les mecs mais en petit pieds, et là je parle pour mes copines.

Pourquoi as-tu choisi de porter cette paire de Jordan XIII Playoffs ? As-tu une histoire particulière avec le modèle ?
J’ai pris la Jordan 13 Playoffs, parce que c’est mon modèle préféré de Jordan. je possède environ 10 paires de Jordan 13 toutes avec un colorway différent. (la playoff, la bred, la “he got a game”, la flint, la rétro grape, la grey pink, la altitude, la team red, la varsity red et la white grey pink) il m’en manque quelques unes et d’autres que je n’aurais jamais comme la Ray Allen ou la Bin 23… Pour revenir à la paire que je porte, j’apprécie tout d’abord le shape de malade, elle s’appelle aussi la “black cat” qui veut dire pantère et c’est tout à fait ça, avec l’hologramme qui rappelle l’oeil perçant du félin, la semelle qui fait référence à sa patte…. pffff j’aime tellement cette paire après c’est l’alchimie qui fait son boulot et pour moi c’est LE modèle Jordan qui trouve grâce à mes yeux le plus. Je l’ai acheté à au court de mon premier voyage à Miami je cherchais une 13 mais la white grey pink (que j’ai trouvé) et par hasard je suis tombée sur la playoff et j’ai pas pu résister, encore moins quand j’ai su qu’il ne restait que ma taille (un signe d’une toute puissance!). J’ai également ramené une Cortez Aloha rouge, parce que les Cortez quand je devais avoir 12 ou 13 ans c’était la mode du moment et je me l’étais acheté une paire pour Noel avec l’album de Lauryn Hill Miseducation en 1998. C’est vraiment une paire que j’avais adoré et je me rappelle que le seul inconvénient c’est que la semelle s’use très vite!

Qu’est ce que une sneaker pour toi ? Un objet utilitaire, du design populaire ou un accessoire de mode qui te confère un style ? Quand tu rencontres quelqu’un, qu’est ce que tu fais en premier?
Bah moi je regarde ses pieds! Une sneaker pour moi c’est ta personnalité, c’est ton style, ça te définit pas parce que ce serait mentir mais presque. J’ai la chance de pouvoir venir au boulot en basket et je remercie mon employeur de bien vouloir me permettre de vivre mon kiff au quotidien. J’attache beaucoup d’importance au coloris, plus qu’au modèle lui même et essentiellement du rouge en Jordan, Free, Air Max,  Adidas et même Supra. A partir du moment ou je vais me dire j’ai besoin de matcher par exemple ce tee shirt ou ce pull je cherche un colorway qui me plait. J’ai rarement regretté un achat, peut être la Jordan 12 que j’adore mais qui ne va pas avec mon style vestimentaire, le principe du pin roll c’est pas pour moi Depuis 2 ou 3 ans la basket s’est de plus en plus démocratisé et est devenu un élément hype pour certains, ça nous sert et nous dessert en tant que “passionné” parce que ça nous permet de nous procurer de nombreuses paires mais pas toujours d’avoir le budget pour.

Le mot de la fin ?
Merci pour ce moment passé ensemble, les baskets m’ont fait rencontré des gens cools, comme mes copines avec lesquelles on partage un kiff commun même si on ne partage  pas les mêmes gouts en matière de baskets. Et puis faut rocker les baskets comme la vie Peace.

Crédit photos: Babylon

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2019 - Tous droits réservés - ML -