Band of Brothers Part 54

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour cette cinquante quatrième interview express, Samuel a des choses à vous dire…

Bonjour Samuel, présente-toi en quelques mots
Salut je me présente Samuel Nadeau bientôt 32ans,1metre99 pour 95kilos et je chausse du 48,5. Je suis un ancien Basketteur Pro si on peut dire ça comme ça et aujourd’hui, je suis éducateur sportif à Sarcelles dans le 95.

Par quel biais es-tu venu à la sneaker (le sport, la curiosité du moment…) ?
Je pense que le virus de la sneaker est présent dans mes veines depuis ma naissance… Et ça a pris plus d’importance quand, j’ai été en contact avec le monde du sport…. Pouvoir porter les kicks de ses athlètes ou artistes préférés était forcement comme une sorte d’identification pour moi.

Tu sembles brandir comme un trophée une paire de Jordan V PE (Mickael Pietrus) As-tu une histoire particulière avec cette paire ? Pourquoi ce choix? Qu’apprécies-tu dans ce modèle ?
Cette paire m’a été donné par Mickael lui même, lui et moi sommes très proches et le mot est faible… Je me souviens quand il jouait à l’époque pour l’équipe NBA des Golden State Warriors, lors d’une mes visites, il décida de m’offrir plusieurs paires de Jordan lui appartenant pour ma collection de sneaker. J’étais tellement content et fier car on le dit pas souvent mais Mickael est l’unique joueur français a avoir été sponsorisé par la marque Jordan Brand et ça c’est juste incroyable. Personnellement, je trouve cela énorme. Elles portent toutes le numéro 2 de son maillot au lieu du numéro 23 de Jordan. Une vraie paire de collection.

Te souviens-tu de ta première paire ?
Je me souviens pas de ma première paire mais par contre je me rappelle bien de mes premières Adidas.. Elle était bleue et noire avec un scratch, je devais avoir 5 ans…

Es-tu un collectionneur ou un passionné ?
Je dirais passionné car je porte toutes mes baskets, le collectionneur aura plutôt tendance à les conserver intactes. Moi je les porte toutes car ça je les fais toutes kiffer pour éviter les embrouilles entres elles lol…. Elles découvrent une autre planète avec moi, et elles me rendent le voyage agréable de part leur confort. Je suis collectionneur également mais uniquement les kicks d’athlètes que j’apprécie…

Tu portes de nombreux tatouages, dont un sur le bras droit, saurais-tu nous donner sa signification ?
Tous mes tatouages ont une histoire. Celui la c’est le premier d’une longue série on dira. Il représente le commencement d’une nouvelle vie pour ma mère ma sœur et moi. Il représente exactement le bâtiment ou j’ai vécu à Sarcelles avec le terrain de basket juste en bas. Je me suis inspiré d’un de mes joueurs NBA préférés qui est Jason Williams pour la base du tatouage un Ballon de basket tenu par une main. Comme si je présentais mon univers au monde. Ce tatouage je l’ai réalisé quand j’étais joueur au Real Madrid. C était une fierté pour moi de représenter Sarcelles sur une partie de mon corps.

Pourquoi un tel engouement autour de la Sneaker aujourd’hui ?
Pour moi il n y’a pas d’engouement c’est juste que la sneaker s’est développé pour répondre au besoin d’identification du monde entier. Donc aujourd’hui, elle parle à beaucoup plus de monde, elle est devenue mainstream…

Tu possèdes une collection impressionnante de paires de sneakers portées par des sportifs célèbres ( Zidane, Kobe, Ronaldo,Kevin Garnett, Claude Makelele, Allen Iverson…). Explique nous comment tu as pu te les procurer ?
Premièrement c’était pas voulu, mais au final j’ai réussi à rassembler les kicks de plusieurs athlètes qui m’ont motivé pendant mon enfance et qui ont joué un rôle majeur dans mon développement en tant qu’homme. Au début je demandais aux joueurs de me signer des autographes pour des enfants qui me le demandaient. Cela me faisait plaisir de pouvoir les rendre heureux avec un coup de feutre sur un maillot ou une photo. Avec le temps, je suis devenu ami avec certains de ces joueurs, je me suis permis de leur demander leur outil de travail pour créer une collection personnelle à mon image. Le but n’ était pas d’avoir les kicks de tout le monde mais juste des joueurs qui m’ont aidé indirectement. En ce qui concerne certaines paires ce sont ces propres joueurs qui ont fait la démarche auprès de leur collègues pour moi.

Le Hip hop et basket-ball ont toujours été des univers très fusionnels en ce qui concerne la sneaker ? Comment expliques-tu la genèse de ce phénomène ( cette transversalité) ?
Je ne peux l’expliquer car pour moi je n’ai jamais imaginé cela autrement. L’univers d’ou émerge la pluspart des Rappeurs et des Basketteurs est celui de la rue le plus souvent… Et le code vestimentaire a pour point commun la sneaker. Donc pour moi c’est une évidence…

Parle nous de ton association Blackantz ?
J’ai créé l’association et la marque BlackAntz pour pouvoir mettre en avant tout les talents possibles. L’association aura comme but d’organiser des événements qui permettront aux talents de se rencontrer et s’affronter peu importe leur sexe ou le niveau. Ils pourront aussi par ce biais remporter des biens qui les aideront sur l’instant présent ou dans un futur proche. A la base nous sommes tous des BlackAntz car nous travaillons dur comme des fourmis noires dans notre quotidien pour vivre ou survivre.

Le mot de la fin ?
A tous les sneakers addict n’oubliez pas qu’au final c’est vous qui faites la sneaker et pas l’inverse. Restez authentiques et vous et elle ne feront qu’un…

Suivez l’association Blackantz sur Facebook: https://www.facebook.com/blackantzbox

Et aussi sur Twitter: https://twitter.com/blackantztweet

Crédit photos: Babylon

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2018 - Tous droits réservés - ML -