Band of Brothers Part 51

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour ce cinquante et unième interview express, Alex a des choses à vous dire…

Bonjour Alex, présente toi en quelques mots ?
Salut Sneakers Culture, moi c’est Alex, 35 ans, amoureux de sneakers depuis tout petit… J’ai créé Sneaks Exchange début 2011 alors que je cherchais des plateformes d’échange/achat/vente de Sneakers Française sans trop trouver ce que je voulais… je ne m’attendais pas à une réponse aussi positive et nombreuse de la part des amoureux de la kicks… si bien qu’aujourd’hui nous sommes pratiquement 15 000 fans sur la page… Incroyable !!!

Par quel biais es-tu venu à la sneaker (le sport, la curiosité du moment…) ?
Aussi loin que je me rappelle j’ai toujours aimé les baskets !!! Je ne m’imaginais pas porter autre chose, je me disais que j’aimerais avoir un travail ou je pourrais porter mes baskets tous les jours… et j’ai finalement eu ce privilège Le sport a favorisé cela aussi, dés l’âge de 7/8 ans j’ai joué au tennis puis au basket vers 13 ans et ma passion pour les sneakers n’a fait que grandir années après années… je me demande souvent si je porterais des baskets toute ma vie ou si un jour je m’en lasserais et plus j’avance dans la vie et plus je me dis que je vivrais mon dernier jour avec une paire de basket aux pieds !

Tu sembles brandir comme un trophée la Kobe VI Barcelona Mango, As-tu une histoire particulière avec cette paire? Pourquoi ce choix ? qu’ apprécies-tu dans ce modèle ?
Cette Kobe VI Mango fut un vrai kiffe !! Quand j’étais petit ma couleur préférée était l’orange ! C’est toujours une couleur que j’aime beaucoup d’ailleurs, lorsque je l’ai vu pour la première fois j’ai vraiment flashé dessus, la paire devait sortir en édition ultra limitée seulement dans quelques shops, une exclu Europe !!! j’étais déjà pessimiste quant à mettre la main dessus mais j’ai tout de même chercher et peu de temps après la sortie je suis tombé sur un vendeur sur un marketplace qui vendait la sienne… j’étais comme un fou, je l’ai touché plus chère que le retail mais beaucoup moins que les prix qu’on peux voir aujourd’hui !!! j’étais comme un gosse ! c’est une de mes paires préférées, probablement dans mon top 5 !

Te souviens-tu de ta première paire?
Oui je m’en souviens car c’est une histoire que m’a souvent racontée ma mère… Mes parents m’avait acheté une paire de Noël à scratchs, une paire toute blanche, je l’adorais tellement que j’avais dormi avec la première nuit ! j’étais vraiment fou de ces baskets que mes parents m’en ont acheté plusieurs paires, elles ont marquées mon enfance ! j’avoue ne pas trop me rappeler de ma première paire de marque ! je sais que jouant au tennis depuis l’age de 7/8 ans, j’ai eu dans les années 90, les Tech Challenge d’Agassi, les Pump Court Victory de Chang, les Duralite low… avant mes premiers amours en Nike Basketball/Jordan vers 1993…

Es-tu un collectionneur ou un passionné ?
Je me vois plus comme un passionné, la sneakers est une passion que j’ai depuis tout petit mais on peux dire que j’ai pu commencer à m’acheter mes propres sneakers il y a une vingtaine d’années. La sneakers ça représente beaucoup pour moi, si je pouvais je n’aurais aucun mal à acheter une vingtaine de paires par mois… il y a tellement de choix aujourd’hui…

Pourquoi existe t-il un tel engouement pour la basket de nos jours ?
La loi de l’offre et de la demande, le marketing efficace des grandes marques comme Nike/Jordan notamment fait qu’aujourd’hui la basket est incontournable pour un jeune comme un moins jeune… tous le monde porte des baskets de nos jours, que ce soit en semaine pour ceux qui peuvent ou le week end pour les autres… Je ne pense pas que ce soit forcément un phénomène de mode, c’est simplement rentré dans les moeurs, c’est devenu naturel !

Et si on parlait de resell… Penses-tu qu’il permet quelquefois de mettre la main sur des paires impossibles à avoir chez les distributeurs ou en boutiques ? ou le consideres- tu comme néfaste ?
Le resell, le sujet qui fâche beaucoup de monde… c’est un sujet bien épineux ! J’ai moi même combattu cette pratique dans sa partie abusive lorsque j’ai créé Sneaks Exchange en instaurant la règle des 6 mois qui consistait à mettre une limite de prix de revente de 50€ au dessus du retail maximum pour une paire sortie il y a moins de 6 mois !!! Ainsi cela empêchait pas mal de pratique abusive… mais pas le resell a proprement parlé… Tant qu’il n’y a pas d’abus particulier je ne suis pas contre, cela permet effectivement parfois de mettre la main sur des paires que l’on aurait pas forcément pu avoir lors de leurs sorties. Et puis à l’heure d’aujourd’hui l’offre est tellement pléthorique… plusieurs paires qui sortent chaque semaine… il y a encore une dizaine d’années on avait 5/6 sorties dans l’année, aujourd’hui c’est ce que l’on a par semaine… On ne peux plus suivre, il faut faire des choix !

Selon ton experience, pourquoi existe t-il un clivage aussi marqué entre la nouvelle et l’ancienne génération de sneaker addict ou sneakerhead ?
La différence s’est faite naturellement, pour ceux qui comme moi sont né entre la fin des années 70 et le début des années 80 nous sommes venu naturellement à la sneakers à travers la pratique du sport ou l’émergence du rap et de la culture hip hop… Aujourd’hui les jeunes arrivent dans un contexte économique formaté pour consommer ! ils n’ont pas les connaissances que nous avons pu acquérir au fil des années à travers l’émergence de tous les modèles mythiques qui à l’heure d’aujourd’hui sont encore ceux qui marchent le mieux… Regardez les rétro Jordan, une Jordan XI coloris OG se vend mieux en l’espace d’un mois qu’une collection complète de Lebron tout coloris confondus durant une année !!! C’est complètement FOU !!! la plupart des jeunes d’aujourd’hui n’ont jamais vu joué Jordan alors que nous avons été bercé par ses exploits retentissants !!! Cela ne veux pas dire que les jeunes n’ont pas de légitimité, on est tous passionnés, on a juste pas la même expérience… nous sommes plus réfléchis, de vrais amoureux de la basket…

Te considéres-tu comme un sneaker addict ? Ce terme est à la mode, qu’en penses-tu ?
Sneaker Addict, Sneakerhead, Sneaker Lover, chacun se définit comme il veut, moi je suis un passionné, un amoureux de la kicks, on jongle tous sur les mots qui nous correspondent le plus mais au final on a tous une paire de kicks aux pieds, montre moi ce que tu portes et je te dirais qui tu es !!!

Le mot de la fin ?
Mon mot de la fin c’est PLAISIR, la sneaker doit être et rester un plaisir, et rien d’autre… Alors faites vous plaisir les amis ! Merci et longue vie à Sneakers Culture.

Suivez Alex sur sa Page: Sneaks Exchange sur Instagram: Alex_Aeight

Crédit photos: Babylon
S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2019 - Tous droits réservés - ML -