Band of Brothers Part 59

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour cette cinquante neuvième interview express, Jean Luc a des choses à vous dire…

Bonjour Jean Luc, présente-toi en quelques mots.
Bonjour, Je m’appelle Jean-Luc et j’habite au Luxembourg. Je suis syndicaliste de deuxième génération et je peux dire que j‘ai le plaisir d’exercer mon Dream Job. Je chausse du 14-15US pour un petit 1m88. La taille de mes pieds est un vrai challenge au niveau sneakers lol.

Par quel biais es-tu venu à la sneaker (le sport, la curiosité du moment…)
Disons que j’ai commencé à m’intéresser aux sneakers déjà à école primaire. J’ai plein de souvenirs d’enfance liés aux sneakers, le jour ou un ami est venu en Jordan 8 Aqua et que je me suis dit que j’en voulais une aussi, les Air Max 93 d’un autre camarade de classe qui se remplissaient d’eau quand il pleuvait car il avait crevé le la “bulle d’air”et le souvenir de mes paires de Nike Pegasus, Icarus, et ma LA GEAR Regulator et mon Adidas Mutombo en 1994 et surtout ma première Jordan, la IX White Black Red qui m’a été offerte par mon père avec le tee-shirt assorti. Les copains à l’école rigolaient en me disant qu’elle ressemblait à une chaussure de boxe mais moi je l’adorais et ce fût une des premières paires que j’ai dû racheter. Ensuite, j’ai connu une longue phase ou je ne me suis pas intéressé au sneakers et j’y suis revenu grâce à un bon ami il y a 6-7 ans.

Tu sembles brandir comme un trophée une Lebron X Cork As-tu une histoire particulière avec cette paire ? Pourquoi ce choix? Qu’apprécies-tu dans ce modèle ?
Disons que la Lebron James X n’est pas ma paire préférée mais cette Cork est la seule qui m’a vraiment plu et je l’ai acheté pour un moment exceptionnel de ma vie, le fait de savoir que j’allais devenir papa pour la première fois.Vu qu’il était impossible de boire une coupe de champagne pour fêter cela avec ma compagne je me suis dit qu’au lieu de faire voler les bouchons en liège ce serait cette paire de la même matière qui allait remplacer le bouchon de la bouteille. Et j’ai eu la chance de pouvoir la trouver à ma taille et à un prix décent qui n’est pas toujours facile. Je dois avouer que les détails sont exceptionnels et le liège en fait une paire hors du commun.

Te souviens-tu de ta première paire?
Je ne me souviens pas à 100% mais je crois que ce devait être une Nike Icarus.

Es-tu un collectionneur ou un passionné ?
Je suis plus passionné que collectionneur. Je n’achète pas que pour le faite de posséder les paires mais je choisi les paires selon mes gouts et mes humeurs pour les porter et pour le plaisir des yeux car c’est surtout l’esthétique d’une paire qui me mène à l’acheter et non sa rareté ou l’engouement autour.
Il faut quand même avouer qu’en étant passionné et amateur de sneakers, à un certain moment ou un autre on commence à être un collectionneur et chacun à son niveau personnel et soyons sincère, qui d’entre nous n’apprécie pas la vue d’une belle collection de sneakers, telle que la collection d’Arnaud Mykicks qu’on a pu voir à Charleroi au Sneaker Event de nos amis belges. Donc je pense que je suis un peu des deux.

Qu’as-tu fais de plus fou pour avoir une paire ?
Au Luxembourg il n’existe pas encore beaucoup de shops qui vendent des sneakers qui me plaisent et encore moins à ma taille. Je n’ai pas fait des folies telle qu’un camp out mais le faite de faire des folies me semble tout à fait normal.

Pourquoi un tel engouement autour de la Sneaker aujourd’hui ? Comment vois-tu le marché actuel de la sneaker ?
Je crois que grâce à la stratégie marketing de Nike et d’autres marques les jeunes voient de plus en plus de personnages publics, chanteurs, acteurs en porter et c’est devenu un statut symbolique pour beaucoup de jeunes. Et c’est sûr que les réseaux sociaux ont aussi accentué cet effet en médiatisant les stars, sportifs etc… en les rendant visibles 24h sur 24 et 7jrs sur 7 et en créant un engouement vis-à-vis de ces paires. Les jeunes d’aujourd’hui auront leur déclic en voyant les photos sur Instagram, FB ou Twitter mais je crois que ceux qui apprécient cette culture feront leur chemin sans par la suite s’intéresser aux paires que par le hype autour ou parce que des « people » en portent mais par le seul faite de leur gouts et humeurs Mais je n’y vois pas que du négatif, chacun a eu son déclic pour ceux de notre âge ça a été voire jouer Michael Jordan avec ses paires et des voire les amis en porter et au fur et à mesure chacun s’est crée son approche face à la sneaker culture.

Es-tu plus sélectif qu’avant ou achètes-tu sur des coups de tête ou des coups de coeur ? Te considères-tu comme un sneaker addict ? Ce terme est à la mode, qu’en penses-tu ?
Sélectif je l’ai toujours été vu que j’achète les paires qui me plaisent mais en n’oubliant jamais le côté impulsif du click rapide sur une paire et ensuite on se dit qu’on a fait une belle bourde comme mon Adidas DRose 3.5 en collabo avec Jeremy Scott lol et oui l’erreur est humaine…
Sneaker Addict? Non plutôt un amateur de sneakers qui aime porter des paires qu’il apprécie

Le mot de la fin ?
Rock! Don’t Stock!!! Sauf quand t’as doublé ou triplé une paire… Et un grand merci à toute l’équipe de sneakers-culture pour son travail!

Crédit photos: Babylon

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2019 - Tous droits réservés - ML -