Band of Brothers Part 60

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour cette soixantième interview express, Mehdi a des choses à vous dire…

Bonjour Mehdi, présente-toi en quelques mots.
Coucou à tous, je m ‘appelle donc Mehdi, j ai 25 ans. Je suis né à Roubaix ( la ville la plus pauvre de France ! ), je travaille à la boutique Timberland/northface de Lille. Je chausse du 8/8,5 us , si je dis ça c’est que vous aurez bien compris que je suis un accro comme vous à la sneakers. Mes passions autres que la kicks : les vêtements, le football, le basket-ball, la photo, mais surtout les bons restos ! Hummm.. je pense être une personne sociable et à l’écoute, avec qui on peut partager. Vous pouvez me retrouver sous mon nom facebook ( Mehdi Cament ) vous y verrez en photo un petit jeune ressemblant à Disiz d’après les dires de mes amis.

Par quel biais es-tu venu à la sneaker ( le sport, la curiosité du moment,,,) ?
Je pense que pour 90% des gens présents, on est devenu accro à la basket grâce aux modèles B-ball. Petit, je regardais sur Canal + la Nba avec George Eddy, j’ai eu immédiatement une admiration particulière pour Allen Iverson et Tracy Mc Grady, je m’empressais de regarder des photos de leurs paires sur Google et les passer au peigne fin. Je voulais donc LA MEME PAIRE que Mc Grady ou AI. ( ce fut la T-mac mais on y reviendra plus tard ). De fil en aiguille, on s’intéresse à la kicks telle que les Air Jordan, ou dans un tout autre domaine à la Nike SB. Ensuite on commence à regarder les blogs tels que sole collector, ce qui nous permet d’apprendre toutes les différentes histoires des différentes paires.

Tu sembles brandir comme trophée une NIKE SB DUNK TIFFANY LOW, as tu une histoire particulière avec cette paire ? Pourquoi ce choix ? Qu apprécies-tu dans ce modele ?
En effet je brandis la NIKE SB DUNK TIFFANY LOW, c’est mon modèle favori avec la Puma Staple Pigeon. Paradoxalement ma première paire n’était pas une Nike SB mais ce modèle me parle, quand je la regarde je suis comme envoûté, une sensation que je peux d’ailleurs pas expliquer car si je la rencontre à un event je l’achèterai encore et encore..  D’ailleurs à chaque fois que je croise à des events des SB addicts tels que : Costa Elie, Christ Off, Bapt’chill et Julien Chatelain, et le sujet qui revient le plus souvent en bouche c’est la Tiffany… Je trouve que ce mélange de bleu vif à l’œil contrasté de noir sur une ligne argentée lui donne l’un des plus beaux résultats visuels que j’ai vu jusqu’à maintenant sur une paire. Mais à croire que ce point de vue, pas beaucoup de personne le partage car elle a fini en solde au magasin Zeropolis à 74euros à l’époque. Mais grâce à la hype du modèle  high, (une mention spéciale pour Cyrielle qui se reconnaîtra) ce modèle rencontre un nouveau public et une nouvelle image grâce (ou plutôt à cause) de custom en tout genre.

Te souviens-tu de ta première paire?
Si on parle de b-ball pure c’était la 1 ére Adidas T-mac, la noire aux traits bleues pour jouer en club. Si on parle plus de lifestyle c’est la Jordan 3 PURE que j’avais réussi à avoir à Intersport pour 50 euros en solde… Ah nostalgie quand tu nous tiens..

 Es-tu un collectionneur ou un passionné ?

Passionné avant tout !! Le collectionneur vit dans le passé à essayer de faire perdurer l’histoire de la basket ou de garder intacte le jour où il a acheté sa paire.. Moi je rock !! Et puis cher collectionneur, porte tes paires ! T’inquiète pas mon ami, Jordan brand la ressort dans 2 ans.

Qu’as-tu fais de plus fou pour avoir une paire ?
J’hésite, camper ou me mettre dans le rouge financièrement? A vous de voir…

Pourquoi un tel engouement autour de la Sneaker aujourd’hui ? Comment vois-tu le marché actuel de la sneaker ?
Actuellement je vois la sneakers comme un business c’est dommage mais c’est comme ça.. Il y a tout d’abord les marques qui nous poussent à l’achat et la consommation, comment veux tu t’en sortir quand dans le même mois en release tu as 4 paires de Jordan, 3 paires de Asics, 2 paires de Air Max, 3 Kobe et 5 Lebron sans compter les programmes AIR FORCE 1 ID. Ensuite il y a les resseleurs qui veulent leur part du gâteau en essayant de se faire de l’argent ce qui est normal. Mais s’il te plait, si tu fais du ressel, fais les choses bien !! Ne fais pas comme Tony Parker qui a essayé de chanter alors que ce n’est pas son domaine.

Es-tu plus sélectif qu’avant ou achètes-tu sur des coups de tête ou des coups de cœur ? Te considères-tu comme un sneaker addict ? Ce terme est à la mode, qu’en penses-tu ?
Je suis sélectif si dans le mois il y a plusieurs releases et que je ne peux pas tout avoir, sinon je prend ce qui me plait à n’importe quel moment. Suis-je un sneaker addict ? Je ne sais pas.. Ce mot est devenu tellement vaste et a tellement de définitions différentes, qu’aujourd’hui je ne veux pas me mettre dans le même panier que certains.

Le mot de la fin ?
Avoir des belles baskets c’est cool, mais n ‘oublie pas de t’habiller aussi ! Ps : merci à Limol Max pour l’interview.

Crédit photos: Babylon

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2019 - Tous droits réservés - ML -