Band of Brothers Part 78

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour cette soixante dix huitième interview express, Haym Essy aka CouLouLou à des choses à vous dire…

Bonjour Haym aka Couloulou, présente-toi en quelques mots
Salut, Salam, Je me présente Malley aka Haym Essy aka CouLouLou pour les intimes j’ai 34ans je viens des Yvelines. Dans la vie je suis technicien dans le domaine de l’assainissement et des traitements des eaux chez EAV du groupe SARP Industrie. Je suis un ancien BBoy (danseur et breaker), Mc, Basketteur et sneakers addict bien évidemment…

Par quel biais es-tu venu à la sneaker ? (le sport, la curiosité du moment…)
Étant un jeune issu des quartiers, on avait les grands frères et les anciens qui avaient toujours aux piedx une paire de basket neuves classes et authentiques genre Adidas Stan Smith ou Reebok Classic, qui sublimait leur style vestimentaire pour se démarquer des autres. Nous avions envie de leur ressembler et c’est de là qu’a pris naissance mon amour pour les baskets…

Tu portes aux pieds une paire de Air Jordan 1 fragment, As-tu une histoire particulière avec cette paire ? Pourquoi ce choix? Qu’apprécies-tu dans ce modèle ?
Je n’ai pas d’histoire particulière avec cette paire, j’ai fait ce choix là tout d’abord parce que c’est la numéro 1 de la gamme et pour moi c’est la paire de Air Jordan la plus simple, qui a de la classe, du style, de l’élégance et de l’authenticité. Elle se marie très bien avec mon style vestimentaire de tous les jours c’est mon coup coeur tout simplement.

Te souviens-tu de ta première paire?
Ouiiiiiii je m’en souviens très bien, c’était une paire de Nike Trainer blanche low (basse) avec la languette bleue marine que je m’étais offert moi même pour ma rentrée des classes en 5 ème. J’avais travaillé avec ma mère à l’époque pour un paysan pendant les grandes vacances d’été de Juillet à Août comme je ne partais pas en vacances plutôt que de rester à traîner dans le quartier à rien faire de mes journées, j’ai pris cette décision là de faire ce job d’été pour pouvoir m’acheter cette paire de Nike que j’avais remarqué depuis un bon moment dans le magasin de sport InterSport, et j’ai bien kiffé cette expérience vraiment cool.

Es-tu un collectionneur ou un passionné ?
Je me dit pas collectionneur mais plutôt passionné car j’ai pas énormément de paire contrairement à certains adeptes de la sneakers. La plupart de ma collection de kicks a pris forme sur plusieurs années mais a débuté depuis mon enfance je dirais plus précisément quand j’ai commencé à pratiqué le basket-ball, je me suis mis vraiment à acheter de la sneaker.

Qu’as tu fais de plus fou pour avoir une paire ?
Je ne dirais pas de plus fou, mais on pourrait la classer dedans. A l’époque dans mes débuts de joueur de basket plus vers l’âge de mes 14 ans avec mon frère d’armes, mon acolyte Moussa aka Jenkins ont étaient inséparables on jouait pas mal on avait un niveau correct et souvent ont jouait sur le playground derrière l’école, là ou on côtoyait un grand frère qui s’appelait Alexandre fan de Larry Johnson, Mickael Jordan et de Scottie Pippen. Il avait toujours une jolie paire de basket quand il jouait. On fantasmait sur ses Pippen qu’il avait aux pieds. De plus il nous mettait la raclée quand on jouait tous les deux contre lui. Un jour, il nous a lancé le défi  suivant. On fait 5 match en 20 points si vous arrivez à me battre avec un écart de 5 point je vous promets de vous offrir vos premières véritables paires de chaussures pour jouer au basket. On étaient stupéfait de ce qu’il venait de nous dire, on n’a joué comme d’habitude sans trop se poser de questions. On a perdu les quatre premiers matchs…  “Vous voulez qu’on arrête ou qu’on continue ??” On a poursuivi jusqu’au cinquième et dernier match, et là l’improbable s’est produit, on gagne le match de 6 points. On était content sans être content car on se demandait s’il était vraiment “sérieux” en ce qui concernait la récompense et là il nous dit avec sa grosse voix: bon les petits frères on part ou bien?? On lui répond où ça??? Chercher votre dû!!!! Vous avez gagné un match avec plus de 5 points d’écart c’était mes conditions je n’ai qu’une parole donc on va chez InterSport pour que je vous achetiez vos baskets, ça sera bien plus pratique que vos Reebok Classic… Ce jour j’ai eu mes baskets Nike Flight Pippen Blanche, signature shoes du joueur des Chicago Bulls Scottie Pippen.
j’étais aux anges et j’en ai fait bonne usage en jouant au basket en club et j’en brisé des chevilles (Crossover, Uncle Breakear) sur les parquets mdrrr… Un vrai kiff  empreint de nostalgie.

Pourquoi un tel engouement autour de la Sneaker aujourd’hui ? Comment vois-tu le marché actuel de la sneaker ?
De nos jours la sneaker est un peu un atout majeur de l’habillement, du style vestimentaire. Tu peux être habillé décontracté, simple avec style ou élégance et sport, il te suffit d’avoir une belle paire de sneakers à la mode que ce soit un Heat ou un Beater et la  tu mets des claques à chaque fois que tu marches les gens vont regarder tes pieds jusqu’à ce qu’il se fracture la nuque juste pour admirer ta paire que tu portes aux pieds. Il y a certaines sneakers qui sont devenus des objets très convoités, de luxe car une célébrité, star de la musique ou acteur, les mettent à leurs pieds lors d’une émission ou d’un événement et là ça devient un graal. C’est idem pour les femmes avec leurs chaussures à talons ou escarpins de marques comme Louboutin, Gucci ou Chanel et j’en passe…

Es-tu plus sélectif qu’avant ou achètes-tu sur des coups de tête ou des coups de coeur ? Te considères-tu comme un sneaker addict ? Ce terme est à la mode, qu’en penses-tu ?
Avec le temps je suis devenu plus sélectif, je me laisse plus dominer par l’achat d’impulsion. Si j’ai pas le coup de coeur pour la paire je peux  faire l’impasse dessus et passer à côté sans regret. On peut dire que je suis un sneakers addict mais avec une certaine modération. Je rêverais d’avoir en ma possession certaines paires mais vu le prix de revente je préfère m’abstenir et faire la part des choses, et si je n’arrive pas à l’avoir à prix raisonnable, c’est pas grave… Ce terme est bien à la mode et pas que dans le domaine de la sneaker,  c’est un mot fort de sens qui représente bien chaque personne peu importe la chose à laquelle il est dépendant.

Le mot de la fin ?
Soyez vous même, kiffez aimer votre passion, faites vous plaisir on ne vit qu’une fois peu importe les que vous avez dans votre collection Heat ou Beater portez les swaggés. Et surtout n’oubliez pas qu’à la base les chaussures, les baskets c’est fait pour être mis aux pieds et non pas ranger dans leur boite pour prendre la poussière ou exposer comme des œuvres d’art dans une pièce.
Voila quoi hein #BandeDeCosson “Sneakers on your feet you now like me” haye peace!!!

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2019 - Tous droits réservés - ML -