Band of Brothers Part 79

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour cette soixante dix neuvième interview express, Fakrel à des choses à vous dire…

Bonjour Fakrel, présente-toi en quelques mots
Bonjour, je me présente Fakrel (Baron pour les intimes), j’ai 33 ans je viens du département Hauts de Seine ( 92 ). Je suis gérant d’une société de transport de personnes depuis plus de 10 ans.

Par quel biais es-tu venu à la sneaker (le sport, la curiosité du moment…)
Depuis tout petit j’ai cette attirance pour la sneaker, au quartier, on suivait de près ce que les plus grands mettaient à leurs pieds (très running pour la plupart du temps). C’était un petit peu nos blogs vivants. Puis, mon attirance sneakeristique a viré vers le B-ball en intégrant mon premier club de basketball à l’âge de 16 ans. A ce moment a réellement commencé cette passion qui s’est développé au fil du temps.

Tu portes aux pieds une paire de Jordan IX Bin. As-tu une histoire particulière avec cette paire ? Pourquoi ce choix? Qu’apprécies-tu dans ce modèle ?
Pour moi, la ligne Bin Premio est ce qui s’est fait de mieux chez Jordan Brand, un mariage parfait entre le B-ball et le monde du luxe. La photo représente la Jordan 9 , mais ça aurait très bien pu être une Jordan 2 ou 5 Bin, qui sont les 3 modèles de la collection que je possède. La noblesse des matériaux, les finitions, la présentation de la paire avec ses embauchoirs, les sacs de rangements et bien entendu le fait qu’elles soient limitées et surtout numérotées  (Dieu sait qu’on aime ça!!!) , font que ce modèle (ainsi que toutes les autres Bin) soit pour moi un Graal !

Te souviens-tu de ta première paire?
Je me souviens de la première paire de B-ball que mon père m’a offert, ce fut les Nike Air Max Sensation Chris Webber, j’étais comme un dingue avec ça aux pieds, je trouvais ça ouf d’avoir des bulles d’aires à l’avant. J’y connaissais pas grand chose en sneakers mais je trouvais ça révolutionnaire et futuriste!!

Es-tu un collectionneur ou un passionné ?
Je me considère plus comme un passionné, je suis de très près tout ce qui sort et les nouveautés qui nous sont présentées chaque semaine pratiquement. In fine, je suis plus consommateur que collectionneur!

Qu’as tu fais de plus fou pour avoir une paire ?
Avoir un bon bulletin au collège pour avoir une nouvelle paire ! Pour ça, j’étais prêt à me surpasser haha!! sinon quand  on y pense camper pour des pompes, c’est quand même fou de nos jours! On l’a tous fait et on continue à le faire!

Pourquoi un tel engouement autour de la Sneaker aujourd’hui ? Comment vois-tu le marché actuel de la speaker ?
Aujourd’hui la sneaker s’est démocratisée, elle ne se limite plus au monde du sport, on job avec, on va en soirée avec (chose impossible il y a encore 10 ans). Les réseaux sociaux nous permettent de voir ce qui se développe et d’avoir un accès privilégié aux différentes modes et tendances. On a beau entendre que c’est un effet de mode etc… perso je pense que le marché va en grandissant et qu’il n’est pas prêt de s’essouffler, et c’est tant mieux pour les nouvelles créations et les avancées technologiques.

Et si on parlait de resell… Penses-tu qu’il permet de mettre la main sur des paires impossibles à avoir chez les distributeurs ou en boutiques ? Ou le considères-tu comme néfaste?
Personnellement ça m’arrive de pratiquer le resell aussi afin de mettre la main sur des paires que je veux! On a souvent tendance à tirer à boulets rouges sur les resellers, mais c’est vers eux qu’on se tourne pour mettre la main sur des modèles pointus et limités. Ils suivent de près ce qui sort et se lèvent tôt pour mettre la main sur des modèles qui vont être convoités! Pour ma part, les personnes que j’ai connues dans ce milieu sont des resellers avec qui j’ai des relations fraternelles aujourd’hui! Je fais une grosse différence entre le reseller professionnel, qui est aussi un passionné (une pensée pour Larry deadstock) et le reseller opportuniste qui n’y connais pas grand choses et qui ne voit que l’appât du gain. Mais je pense que si ce marché était aussi développé lors de notre adolescence, on aurait tous été reseller! C’est une manière saine et honnête de se faire de l’argent de poches!! D’où l’âge de plus en plus bas de certains.

Es-tu plus sélectif qu’avant ou achètes-tu sur des coups de tête ou des coups de coeur ? Te considères-tu comme un sneaker addict ? Ce terme est à la mode, qu’en penses-tu ?
Bien entendu avec le temps on s’assagit et on devient de plus en plus sélectif! Maintenant je fais plus attention à la qualité des produits avant d’acheter même si je trouve que j’achète encore trop haha! Je me considère pas comme addict même si un drogué ne reconnaitra jamais qu’il l’est haha. Je me considère plus comme un passionné et un amateur, ça serait le terme approprié pour ma part.

Le mot de la fin ?

La sneaker appartient à celui qui se lève tôt !!! Et n’oubliez pas qu’il faut #camperdéjà pour avoir vos paires !!! Salam, Shalom, Peace on You!!

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2018 - Tous droits réservés - ML -