Band of Brothers Part 82

Dans la rubrique Band of Brothers nous donnons la parole à des amateurs de sneakers, pour cette quatre vingtième deuxième interview express, Julian à des choses à vous dire…

Bonjour Julz la Buche, présente-toi en quelques mots
Salut, Julian, 32 ans, breton vivant en Suisse depuis bientôt 13 ans. Je bosse dans le domaine finance/assurance. Je suis aussi un passionné de snowboard/surf/skate et des montres Panerai.Membre/admin du groupe FB Swisssneaks et organisateur du Swisssneaks Event à Lausanne dont la seconde édition se déroulera le 28 février 2015 : Dj’s, free raclette, free entry, collecte de sneakers pour le Cameroun, bières… Un event très amical.

Par quel biais es-tu venu à la sneaker (le sport, la curiosité du moment…)
Par le sport, comme beaucoup de ma génération. J’ai fait de nombreuses années de basket-ball en club durant ma jeunesse et j’ai vécu l’explosion du phénomène Jordan, la DreamTeam en 92 aux JO de Barcelone, le 1er 3peat des Bulls, c’était une belle période pour un kids comme moi. Je collectionnais les cartes Upper Deck, j’avais les posters grandeur nature des joueurs dans ma chambre, on s’échangeait les VHS enregistrées sur Canal+ avec déjà la voix de Georges Eddy, j’étais à fond.Donc forcément, j’ai été attiré par les Air Jordan et les paires portées par les joueurs NBA. Mais même avant ça, j’en ai reparlé récemment avec mes parents, j’ai toujours aimé les belles “baskets”.

Tu sembles brandir une paire de Nike Air Max 1 et une Jordan IV 1. As-tu une histoire particulière avec ces paires ? Pourquoi ces choix? Qu’apprécies-tu dans ces modèles ?
J’ai pas pu en choisir une seule, ces 2 paires représentent vraiment ma passion.Toutes les 2 désignées par Monsieur Tinker Hatfield, je les trouve parfaites. La Air Max 1, LA running emblématique :  comfort, simplicité, shape, paire reconnaissable entre toutes dans son cw OG red ( HOA 2005). La Air Jordan IV (BRED 2008 du Countdown Pack) est ma favorite de la gamme Jordan : tige Mid, les grilles sur le côté, les sangles pour les lacets, l’air unit apparente, Mars Blackmon, The Shot,… Elle a vraiment un côté “street” qui me plait beaucoup( comme la III et la V d’ailleurs).

Te souviens-tu de ta première paire?
Je devais avoir 9 ans donc en 1991, j’avais enfin réussi à convaincre ma mère qu’une paire de marque, ça durait plus longtemps que les daubes de la Halle aux Chaussures, elle m’avait dit Ok mais tu participes un peu, j’avais donc pris mon argent de poche,on est allé dans un Sport 2000 et j’ai eu ma première Nike, une Air Cross Trainer Low et voilà c’était parti. Après j’ai enchaîné avec une BK Dymacel, une Huarache “Resin”,une Air Flight Lite Mid, une AirMax93, une CONS Kevin Johnson “Run’N Slam” jusqu’à enfin le Graal, ma première Jordan en 1994 grâce à un excellent bulletin de note: la Jordan 9 “Bulls” achetée sur La Redoute avec la veste assortie. Grosse fierté en arrivant dans la cour du collège, j’étais le premier à les avoir,  je faisais super attention car elle me servait aussi pour les entraînements/matchs de Bball.

Es-tu un collectionneur ou un passionné ?
Je me considère plutôt comme un passionné, je me tiens informé, j’essaye d’en apprendre tous les jours, je suis les prochaines releases de près, j’entretiens mon ptit réseau… Pas collectionneur à mon sens car j’ai pas d’exposition de mes paires à la maison dans des vitrines au salon ou dans une pièce au sous-sol, je porte quasi tout ce que j’achète, j’ai d’ailleurs revendu tout ce qui trainait DS dans des boites ces derniers mois et que j’allais de toute facon pas mettre. ça reste des chaussures pour moi, c’est fait pour être porté/usé, c’est du consommable. Mais c’est très bien qu’il y ait des collectionneurs qui doublent/triplent les paires, ça permet de garder une trace.

Qu’as tu fais de plus fou pour avoir une paire ?
Rien de spécial, 2-3 camps car j’étais libre mais je deviens pas fou si je loupe une paire, y’a des choses plus importantes.


Comment vois-tu le marché actuel de la sneaker ?
C’est vraiment rentré dans les moeurs, dans toutes les catégories sociales, il y a le “Casual Friday” dans certaines grosses entreprises ou tu peux peux venir en tenue décontracté/sneakers le vendredi, tu peux rentrer en boîte avec dorénavant, etc… Et avec l’émergence d’internet et des réseaux sociaux, ça a pris une grosse envergure, les jeunes voient tel chanteur avec une paire, tel acteur avec une autre, ils s’identifient et veulent porter de suite la même chose. A la différence que nous, on s’identifiait beaucoup plus aux sportifs avant et qu’on devait surtout attendre.Je pense pas c’est pas un effet de mode sur la sneakers en elle-même, la mode est sur un modèle ou une marque à un moment donné, c’est vraiment installé et parti pour durer. Le marché est croissant, les marques innovent sur les uppers (le flyknit chez Nike par exemple) comme sur les soles (lunar chez Nike ou boost chez Adidas), de superbes collab’ voient le jour et les rétros sortent en permanence. Mais d’un autre côté, il y a trop de releases chaque semaine, ça se cannibalise et il y a parfois un gros manque de la qualité. Jordan Brand veut repartir sur de la qualité avec leur programme Remastered, j’attend impatiemment la Oreo.

Et si on parlait de resell… Penses-tu qu’il permet quelquefois de mettre la main sur des paires impossibles à avoir chez les distributeurs ou en boutiques ? ou le consideres- tu comme néfaste ?
Tout le monde resell à son niveau, ça fait partie du jeu maintenant, tu peux retrouver ça dans beaucoup d’autres passions, c’est pas intrinsèquement lié aux milieu “sneakeristique”. Le resell permet de mettre la main sur des releases précédentes que tu as loupé/passé et regretté à un moment ou dans l’autre sens, en faire, permet de se payer un bon gros heat. A leur décharge, les mecs se bougent quand même le cul, font des kms, dorment dehors/dans la voiture devant le shop, ça a un prix sinon faut se démerder tout seul. Après, plus que le resell, c’est certains comportements qui m’exaspèrent un peu quand je les vois : la prolifération des bots/service add to cart, ceux qui postent direct un printscreen de leur commande sur les groupes de vente avec la mention “faire offre en mp”, les jeunes qui demandent combien la paire va se revendre avant même de l’acheter,… A mon avis. le resell doit pas être une finalité mais un moyen après chacun est libre de vendre ou acheter comme il l’entend : l’offre et la demande, comme partout. Il y aura toujours des pigeons pour acheter au prix fort, c’est leur libre arbitre, pour ma part, je suis devenu patient pour trouver les paires au prix que je considère juste et je suis aussi plutôt un gros pratiquant du hook up : je te rends service, tu me rends service. Pour faire simple, Il y le bon et le mauvais reseller, le bon c’est celui qui me fait des prix! hahaha

Es-tu plus sélectif qu’avant ou achètes-tu sur des coups de tête ou des coups de coeur ? Te considères-tu comme un sneaker addict ? Ce terme est à la mode, qu’en penses-tu ?
Beaucoup plus selectif, y’a trop de release. Je n’achète plus en me disant “je prends au cas ou”, la paire doit vraiment beaucoup me plaire et j’ai pas mal diversifier mes achats ces 3-4 dernières années en achetant des Asics/New Balance/Puma ainsi que les nouvelles technologies/nouveaux designs qui sortent ( la Roshe LD-1000 dernièrement). J’essaye de rester ouvert même si j’ai vraiment du mal avec ces pseudos sneakers des marques de luxe ou les dégueulasseries de Jeremy Scott. A contrario je trouve très réussi ce que fait Yohji Yamamoto chez Adidas via sa ligne Y-3, c’est innovant.J’aime pas trop ce terme de sneakers addict, c’est un peu galvaudé maintenant. Je préfère le terme de “sneakers enthusiast”, c’est plus positif ou alors “membre de l’amicale des amateurs de chaussures de sport”;-)

Le mot de la fin ?
Tout d’abord merci à mon pote El Zapatillaz Tio pour les photos qui illustrent cette itw. Je passe le bonjour à tous les amis que je me suis fait grâce à cette passion, aux gens que j’ai rencontré sur les divers events. Ne prenez pas ce jeu trop au sérieux, cultivez votre second degré car on est pas mieux que des collectionneurs de timbres et portez ce que vous aimez.

Page de l’event: https://www.facebook.com/events/889417671102487/?ref=4

S.A

BackToTop
Sneakers Culture by ILL - 2018 - Tous droits réservés - ML -